Mondociné

Le saviez-vous ? : Le jour où les acteurs d’Alien ont eu plus peur que les spectateurs !

Partagez cet article
1 vote

Aaaaaaaaaah Alien… « Dans l’espace, personne ne vous entend crier » qu’elle disait l’affiche. Dans l’espace peut-être, mais en tout cas sur le tournage, tout le monde aura très bien entendu hurler ! Ce qui est drôle avec le classique de Ridley Scott, c’est que même ceux qui n’ont jamais vu le film savent à quoi ressemble LA scène culte, lorsque « la bestiole dégueulasse sort du ventre du type » comme disent les néophytes. Pour les profanes, il s’agit de cette monstrueuse séquence centrale dite « la chestbuster scene » où le Xénomorphe explose le bide de John Hurt pour jaillir à la figure de l’équipage terrifié. Quand on observe bien cette scène, qui au passage fait partie des plus flippantes de l’histoire du cinéma, on peut remarquer que toute la distribution du film sursaute de terreur en même temps que le spectateur. Et pour cause, ce vicieux de Ridley Scott avait eu la brillante idée de ne pas les prévenir pour obtenir une réaction d’horreur encore plus vraie et viscérale ! Imaginez deux secondes la montée de trouille qu’ont dû avoir les malheureux !

Mais, ils connaissaient le scénario pourtant, diront certains ? Oui et non. Dans le script, Ridley Scott avait demandé à ce que l’on se contente de mettre « Et la chose émerge... ». Énigmatique. Quelle chose ? Émerge comment ?? Émerge d’où ??? Personne ne le savait, donc autant que la surprise fut totale et source de la peur de leur vie pour les comédiens ! Pour dire, Veronica Cartwright qui s’est prise au passage une gerbe de faux sang en pleine figure, s’est évanouie ! Pas mieux pour Yaphet Kotto qui a quitté le plateau en courant, s’est réfugié dans sa loge, et a refusé de parler à qui que ce soit pendant de longues minutes ! Ils en rigolent tous aujourd’hui mais bonjour le traumatisme à l’époque. Heureusement, c’était pour la bonne cause car à l’arrivée, il s’agit d’une scène cultissime qui tétanise encore le public des décennies après.

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux