Mondociné

Le saviez-vous ? : Quand Sean Connery a botté le cul d’un vrai gangster

Partagez cet article
0 votes

Le danger, des méchants armés et une belle femme au milieu de l’histoire, Sean Connery connaît bien après avoir incarné le célèbre James Bond au cinéma. Mais des années avant de jouer les 007 à l’écran, l’acteur britannique s’est retrouvé dans une incroyable situation de cinéma… mais en vrai !

Nous sommes en 1957 à Londres. Sean Connery est un jeune comédien montant dont la carrière au cinéma a commencé deux ans plus tôt. A cette époque, James Bond était encore loin puisque Dr No ne sera tourné que cinq ans plus tard. Pour l’heure, l’acteur s’affaire sur le plateau de Another Time, Another Place réalisé par Lewis Allen, dans lequel il partage l’affiche avec la sublime Lana Turner. La sulfureuse comédienne avait alors une relation orageuse avec le gangster Johnny Stompanato, qui fricotait avec la Mafia italienne. Terriblement jaloux, le truand s’était mis en tête que sa « nana » avait une liaison avec Sean Connery en marge du tournage. Furieux, Stompanato a décidé de prendre les choses en main. Pour calmer son compagnon, Lana Turner lui avait alors proposé de le rejoindre à Londres. Ce qu’il a fait. Mais au bout de quelques jours, l’actrice a senti que son petit-ami commençait à devenir dangereux, au point de prévenir Scotland Yard. Trop tard malheureusement. Pas très mesuré comme garçon, Stompanato a déboulé un beau matin sur le tournage du film, arme à la main, et a pointé son revolver à la figure de Sean Connery en le menaçant de l’abattre sur le champ. Avec calme et aplomb, Sean Connery a géré la situation… façon James Bond. D’un geste vif et sûr de lui, l’acteur a désarmé le truand en lui tordant le poignet, avant de lui chiper son flingue et de lui expédier son poing dans la figure ! Dans la foulée, il a viré Stompanato du plateau à coup de pieds au cul, lequel a été placé dans le premier avion direction les États-Unis par la police. Bon débarras et bien joué Mister Connery !

Johnny Stompanato

Malheureusement, l’affaire finira quand même assez mal. Si Sean Connery recevra quelques menaces sans conséquences de la part des hommes de main de Stompanato, la situation virera surtout au drame pour Lana Turner, habituée aux violences physiques de son compagnon qui n’hésitait pas à lui taper dessus, ainsi que sur sa fille. C’est d’ailleurs au cours d’une énième dispute conjugale en avril 1958, que la fille de la star (Cheryl Crane, alors âgée de 14 ans) mettra un point final à cette histoire sordide en tuant le gangster d’un coup de couteau pour défendre sa mère battue.

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux