Mondociné

Le saviez-vous ? : Pixar doit beaucoup à… George Lucas

Partagez cet article
Spectateurs

Aujourd’hui, qui ne connaît pas Pixar ? Plus qu’une société de production, Pixar est une marque. On ne va pas voir un simple « film d’animation », on va voir « le nouveau Pixar ». Propulsée sur le devant de la scène au lendemain du carton mondial de Toy Story, Pixar s’est ensuite imposée comme une incontournable, enchaînant les films salués autant par la presse que par le public. Combien ont vibré devant les suites de Toy Story ou les cabrioles des voitures de Cars, combien ont été sous le charme des bestioles de 1001 Pattes, se sont éclatés devant Les Indestructibles, ont versé une larmichette devant Là-Haut ou se sont régalés de l’intelligence de Vice Versa ? Oui, Pixar c’est du mythique, y compris depuis le rachat par Disney. Mais si tout le monde connaît les films Pixar, moins savent qu’à ses débuts, la société a été créée du côté de chez… George Lucas !

Ed Catmull & George Lucas

En effet, en grand passionné de nouvelles technologies, c’est bel et bien le papa de Star Wars qui a initié Pixar. En 1979, au sein d’un département de Lucasfilm Ltd dédié à l’informatique, un service spécialisé est créé : Graphics Group. Les chercheurs de Graphics Group (dirigé par Ed Catmull – ancien responsable du laboratoire informatique du prestigieux New York Institute of Technology) vont avoir pour mission de poursuivre des travaux entamés au NYIT, à savoir plancher sur des outils et techniques visant à passer de l’animation traditionnelle à de l’animation par ordinateur. L’objectif étant, plus précisément, de créer des logiciels qui permettraient aux animateurs de se former très vite et assez facilement à ces nouvelles méthodes numériques qui pourraient bien incarner l’avenir. En partenariat avec ILM, la société d’effets spéciaux appartenant à Lucasfilm, les ingénieurs de Graphics Group vont travailler sur quelques productions maison telles que Le Secret de la Pyramide ou Star Trek II. Histoire de se faire la main. C’est ainsi que George Lucas va poser les bases de ce que sera Pixar qui, rappelons le, connaîtra la gloire avec Toy Story… film d’animation entièrement en images de synthèse. Et pour aller plus loin, qui faisait partie des piliers de la bande de Graphics Group à l’époque ? Un certain John Lasseter… futur réalisateur de Toy Story ! Entré chez Disney à la fin des années 70 pour travailler sur Rox et Rouky, Lasseter avait été fasciné par les techniques informatiques utilisées dans Tron (1982) au point d’avoir eu vraiment envie de se plonger dans les possibilités du numérique en rejoignant Graphics Group.

John Lasseter

1986, George Lucas est en difficulté. Il a du mal à se refaire après un divorce particulièrement couteux survenu trois ans plus tôt, la brutale baisse des recettes de la franchise Star Wars post-Le Retour du Jedi va faire monter l’eau et le désastre financier de Howard le Canard va le noyer complètement. Contraint et forcé, Lucas doit vendre et c’est le cœur gros qu’il se séparera de Graphics Group. Pour 5 millions de dollars, Steve Jobs, fraîchement parti de chez Apple, va racheter la boîte qu’il nommera… Pixar. La suite ? Pixar sera au départ une société de matériel informatique de luxe avec notamment Disney comme client. Mais la firme, plus coûteuse que lucrative, s’enfonçait dans le rouge. Son salut viendra de productions publicitaires dirigées par John Lasseter. Puis en 1991, d’un deal signé avec la maison de Mickey pour produire trois longs-métrage d’animation. Aujourd’hui, l’histoire de Pixar est souvent résumée à ses relations Disney. On en oublie très souvent que l’histoire d’amour entre la société et le cinéma a commencé sous la houlette de George Lucas.

RETROUVEZ TOUTES LES ANECDOTES « LE SAVIEZ-VOUS ? » ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux