Mondociné

LA VOIX DU SUCCÈS de Nisha Ganatra : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs

Carte d’identité :
Nom : The High Note
Mère : Nisha Ganatra
Date de naissance : 2019
Majorité : 14 juillet 2020
Type : sortie en salles
Nationalité : USA
Taille : 1h58 / Poids : NC
Genre : Romance, Musical

Livret de famille : Dakota Johnson, Tracee Ellis Ross, Kelvin Harrison Jr…

Signes particuliers : Un feel good movie dispensable.

DAKOTA JOHNSON SE LANCE DANS LA MUSIQUE

NOTRE AVIS SUR LA VOIX DU SUCCÈS

Synopsis : Grace Davis est une superstar de la musique à l’ego surdimensionné mais proportionnel à son talent. Son assistante personnelle, Maggie, s’affaire à des tâches ingrates alors qu’elle rêve depuis qu’elle est enfant de devenir productrice de musique. Lorsque le manager de Grace lui fait une proposition qui pourrait transformer sa carrière, elle et Grace élaborent un plan qui pourrait changer leur vie pour toujours.

 

Nisha Ganatra chercherait-elle à devenir une madame « feel good movie » d’Hollywood ? Après Late Night l’année dernière, la réalisatrice est de retour cet été avec La Voix du Succès, une petite pastille romantico-musicale qui sort sans trop faire de bruit au milieu de cet été si particulier, tiraillé par les mesures sanitaires qui compliquent l’exploitation des films en salles. Porté par Dakota Johnson et Tracee Ellis Ross, La Voix du Succès s’attache au parcours d’une assistante d’une grande star de la chanson, qui rêve de faire son trou dans le milieu impitoyable de la musique et de devenir productrice.

La Voix du Succès a tout du petit feel good movie dont l’envergure le dirigerait plus vers le DTV ou les plateformes de streaming que vers une distribution en salles. Mais avec Dakota Johnson en tête d’affiche, le film de Nisha Ganatra tente sa chance au cinéma, profitant surtout d’un mois de juillet abonné au calme et en gros manque de sorties.

Petit film à petit coffre. C’est un peu comme ça que se présente cette Voix du Succès, long-métrage que l’on pourrait qualifier de modeste pour être gentil, de très anecdotique en étant plus lucide. Sur le fond, rien de vraiment original à signaler dans le film de Nisha Ganatra, qui déroule un script extrêmement basique et prévisible, cochant toutes les cases du cahier des charges de la romcom musicale rêveuse. Les ingrédients fonctionnels injectés sont les seuls réels arguments que La Voix du Succès peut défendre alors qu’il enfonce des portes ouvertes en mode « il faut croire en ses rêves et gnagnagna ». En terme de mise en scène, l’ensemble est assez pauvre et fade, témoin d’une forte absence d’ambition. Mais en ces temps compliqués, un peu de rires et de bonne humeur ne feront peut-être pas de mal aux envieux d’un cinéma 100% inoffensif. Finalement, outre l’éternel charme séducteur de Dakota Johnson, on retiendra du film sa bande originale plutôt intéressante et certains traits esquissés sur les coulisses de l’univers de la musique, même s’ils sont un peu noyés dans le glucose de l’ensemble.

BANDE-ANNONCE :

Par Wilfried Rennahan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux