NEWS DÉCALÉE : IL VA RECONSTRUIRE LE TITANIC ET REMAKER LE FILM DE CAMERON AVEC !

Partagez cet article
0 votes

C’est l’info décalée du jour. L’homme d’affaire avisé et multimillionnaire australien Clive Palmer est un doux-dingue mégalomane (au point d’avoir même fondé cette année un parti politique à son nom) aux projets totalement délirants et prêtant à sourire… s’ils n’étaient pas bel et bien réels. Des projets tellement possibles qu’il y travaille sérieusement dessus avec la ferme intention de les mener à bien. Et en premier lieu, il va reconstruire le Titanic !

601703-clive-palmer-hyatt-row

Parmi les nombreuses propriétés de Clive Palmer, il y a une compagnie maritime, la Blue Star Line. Pourquoi est-ce que ce nom vous dit quelque-chose ? Peut-être parce qu’il renvoie directement au nom de la société qui a brièvement exploité le Titanic originel, la White Star Line. Avec un patronyme aussi proche, pourquoi ne pas capitaliser dessus. Celui qui a fait fortune dans les matériaux précieux avant d’élargir son empire estimé à près de 900 millions de dollars, s’est alors lancé dans un pari fou. Après avoir dévoilé des plans en 2012, le voilà qui s’apprête à s’atteler à la construction d’une réplique modernisée du légendaire Titanic. Baptisé Titanic II, le paquebot sera construit en Chine et s’attachera à être le plus proche possible du navire originel. Son lancement est annoncé pour novembre 2016.

TitanicSmithsonian34460_copy_crop

Mais pourquoi vous parle t-on de ça en fait, car ça n’a rien à voir avec le cinéma ? Tout simplement parce que Palmer n’entend pas en rester là. Il veut non seulement reconstruire le paquebot mythique en vue d’accueillir quelques 2400 passagers, mais il veut aussi dans la foulée remaker le classique de James Cameron daté de 1997. Ambitieux et peu modeste (mais par contre très confiant visiblement) Palmer va jusqu’à affirmer que son film sera nettement meilleur que celui du cinéaste oscarisé. De la provocation ? Allez savoir avec lui. Toujours est-il qu’il précise que le script est déjà bien avancé -mais pas terminé- et qu’il est très bon. Et voici comment il le résume : son film narrera « le premier voyage du Titanic et la vie des gens à son bord. Mais bien sûr, il y aura aussi une histoire d’amour… » Heu… Comment te dire Clive, mais c’est l’histoire du film de Cameron ça. Au passage, il souhaite aussi réaliser un documentaire sur la construction pharaonique du bateau afin de l’exploiter en salles ensuite. Clive est archi-motivé, il a fondé sa société de production (on vous le donne en mille… la Palmer Films) et il avance tranquillement dans ses ambitions qui semblent quand même un peu démesurées sur le papier.

clive_palmer_729-620x349

On verra bien si l’extravagant mais riche businessman australien réussira ses paris mais franchement, on a presque hâte de voir ça ! Et le pire, c’est qu’il ne compte pas s’arrêter là concernant le cinéma. Il ambitionne également de faire construire des automates gigantesques et très réalistes pour monter le premier vrai « Jurassic Park » du monde ! Bon au moins, c’est plus terre à terre qu’il y a un an où on lisait partout qu’il souhaitait cloner une cellule de dinosaure comme dans le film. Là, c’est simplet qu’on l’aurait appeler. En tout cas, un homme d’idées et de moyens, on vous dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.