Décès de l’acteur John Hurt : une légende nous quitte

Partagez cet article
0 votes

On a beaucoup reproché à 2016 d’avoir été particulièrement fatale. 2017 est parti sur les mêmes bases. Le signe d’une nouvelle funeste année ? C’est surtout qu »il va falloir désormais accepter et composer avec une triste réalité, les légendes qui ont bercé notre enfance ou construit cinéphilie, sont aujourd’hui vieillissantes. Et les disparitions vont être de plus en plus nombreuses désormais. Aujourd’hui, on apprend justement la disparition d’une légende. Un immense acteur, un monstre sacré. Le comédien britannique John Hurt nous a quitté ce 27 janvier à l’âge de 77 ans. Il était très malade et a succombé à un cancer du pancréas. John Hurt, c’est une filmographie exceptionnelle. Les plus jeunes se souviendront de lui pour avoir incarné Monsieur Ollivander dans Harry Potter à l’école des sorciers. Les autres n’oublieront jamais sa prestation dans le Elephant Man de David Lynch, qui lui avait valu une nomination à l’Oscar. John Hurt, c’était aussi Alien, 1984, Midnight Express.la-et-mg-john-hurt-pancreatic-cancer-harry-potter-elephant-man-20150616John Hurt était né le 22 janvier 1940 non loin de Chesterfield en Angleterre. Il avait intégré la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, avant de trouver ses premiers rôles dans les années 60. La notoriété viendra à la fin des années 70, avec Midnight Express puis Alien, le huitième passager. Le premier lui vaudra une première nomination à l’Oscar du meilleur Second Rôle Masculin, mais aussi d’être récompensé aux Bafta britanniques et aux Golden Globes. Aujourd’hui, John Hurt était devenu un acteur que l’on aimait à retrouver régulièrement dans des seconds rôles. Il y apportait à chaque fois on charisme et son talent. Hellboy, V pour Vendetta,Le Transperceneige, Indiana Jones 4… John Hurt était aussi un immense comédien de théâtre et il avait aussi prêté sa voix profonde et caverneuse à Lars von Trier pour jouer les narrateurs dans Dogville et Manderlay (et avait joué dans son Melancholia).John-Hurt-as-John-Merrick-in-The-Elephant-Man-john-hurt-30963010-2560-1673Malgré la maladie, John Hurt avait décidé de ne pas arrêter le cinéma. On était d’ailleurs sur le point de le retrouver prochainement dans Jackie de Pablo Larrain, aux côtés de Natalie Portman. Il venait de terminer plusieurs films et était en train de tourner Darkest Hour de Joe Wright.

Adieu John Hurt et merci pour tout.
john-hurt-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.