CITY ISLAND de Raymond de Felitta [Critique – Sortie Ciné]

Partagez cet article
0 votes

city islandMondo-mètre
note 7.5 -10
Carte d’identité :
Nom : City Island
Père : Raymond de Felitta
Date de naissance : 2008
Majorité : Disponible
Type : DVD & Blu-ray
Nationalité : USA
Taille : 1h40 / Poids : NC
Genre : Comédie dramatique

Livret de famille : Andy Garcia (Vince), Julianna Margulies (Joyce), Steven Strait (Tony), Dominik García-Lorido (Vivian), Ezra Miller (Vinnie), Alan Arkin (Michael), Emily Mortimer (Molly)…

Signes particuliers : Une comédie dramatique indépendante méconnue et qui pourtant, gagne à l’être !

UNE FAMILLE FORMIDABLE

LA CRITIQUE

Résumé : La famille Rizzo habite une petite ville des environs de New York, à la fois pittoresque et endormie. Mais les Rizzo ne correspondent pas à cette image idyllique et, comme dans toutes les familles ou presque, ils tentent de sauver les apparences en cachant leurs petits secrets. Jusqu’au jour où il leur faudra affronter la réalité…City_islandL’INTRO :

Que reste t-il aujourd’hui du talent d’Andy Garcia ? Une ribambelle de grands rôles qui semblent appartenir à un passé lointain. Depuis quelques années, l’acteur à la filmographie longue comme le bras semble être une ombre que l’on retrouve à chaque fois avec un grand plaisir, mais dont le lustre est terni par une succession de petits rôles à l’envergure toute relative. Et à chaque fois cette même réflexion, comme s’il revenait d’une fausse longue absence. « Tiens, chouette, Andy Garcia… Il devient quoi au fait ? » Pourtant, il tourne le bougre. Beaucoup même. Il n’a pas disparu des écrans radar, comme l’en atteste ses déjà seize films rien que depuis 2010 (en prenant en compte le futur Geostorm de Dean Devlin) ! Le talent intact de ce grand monsieur du cinéma, on le retrouve par exemple dans ce City Island du réalisateur Raymond de Felitta, cinéaste révélé par son court-métrage de fin d’étude cité aux Oscars Bronx Cheers (1991), auteur depuis de Café Society ou Two Family House. Sorti en salles dans l’anonymat le plus total en janvier 2008, City Island est une petite comédie dramatico-romantique indépendante au casting truculent, Garcia en tête, mais également Julianna Margulies, Emily Mortimer, Ezra Miller, Alan Arkin, Steven Strait ou Dominik Garcia-Lorido, qui n’est autre que la propre fille de ce bon vieux Andy.City_island_3L’AVIS :

Comédie pétillante aux allures d’explosion de fines bulles de champagne dans une coupette en cristal, City Island appartient à ces feel food movie réjouissants, tout en tendresse et en sincérité, laissant le cœur et l’esprit ravis par un joli petit moment de poésie et d’émotions naturelles. De la folie, de l’amour, de l’énergie, des problèmes, des secrets, de la vie, cette immersion dans une famille semblable à mille familles croque son sujet avec appétence et livre un délicieux brin de film plein de truculence, d’ardeur, de drôlerie et de légèreté, dominé par cette fascination pour l’existence dans toute sa splendeur, animée, agitée même, rocambolesque et toujours pleine de surprises et d’enchantement. Un régal d’humilité, savoureux et pétri dans la bonne humeur, en plus d’être porté avec brio par une brochette de comédiens en phase avec l’histoire, leurs personnages et leurs interactions. N’hésitez surtout pas à vous procurer ce petit délice au détour d’un bac à DVD. Il faudrait être sacrément difficile pour regretter l’achat.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.