THE GUEST de Adam Wingard : la critique du film [sortie DVD/Blu-ray]

Partagez cet article

the_guest_blu-ray Mondo-mètre
note 6 -10
Carte d’identité :
Nom : The Guest
Père : Adam Wingard
Date de naissance : 2014
Majorité : 18 novembre 2015
Type : Sortie vidéo
(Éditeur : TF1 Vidéo)
Nationalité : USA
Taille : 1h39 / Poids : NC
Genre : Thriller, Action

Livret de famille : Dan Stevens (David), Maika Monroe (Anna), Leland Orser (Spencer), Lance Riddick (Carver), Sheila Kelley (Laura), Brendan Meyer (Luke)…

Signes particuliers : Le réalisateur de You’re Next change de registre et passe au thriller d’action.

UN INCONNU QUI VOUS VEUT (PAS QUE) DU BIEN

LA CRITIQUE

Résumé : Un soldat s’investit auprès de la famille d’un ancien camarade tombé au combat. Mais il devient un danger pour ces gens dès lors qu’ils découvrent les dangereux secrets de son passé.14JPSTEVEN3-articleLargeL’INTRO :

Acteur reconnu de la scène horrifique moderne à laquelle il a souvent contribué ces dernières années avec V/H/S, The ABCs of Death ou son fort sympathique You’re Next, Adam Wingard est de retour avec un thriller qui, pour cette fois, n’a rien d’un film de genre. Davantage tourné vers l’action et le suspens, The Guest est une série B confectionnée par Wingard avec l’aide de son complice de toujours Simon Barrett, qui s’est chargé du scénario de ce film voulu simple mais efficace. Et pour animer les festivités voyant un ami qui vous veut du bien débarquer dans une famille endeuillée, Dan Stevens, acteur britannique aux allures de beau gosse entièrement créé de toutes pièces selon les canons de beauté modernes. Le bel anglais trouvera du répondant côté féminin avec la délicieuse Maika Monroe, qui aura tant séduit dans le magistral It Follows.the-guest-movieL’AVIS :

Difficile de s’éterniser une plombe sur un film comme The Guest, dont l’entière existence se résume à ses intentions du « simple mais efficace ». Délaissant un peu l’horreur, Adam Wingard confirme qu’il est bel et bien un faiseur très capable et signe un thriller haletant et distrayant, n’affichant aucune prétention et s’appliquant, avec une bonne dose de modestie, à faire son affaire le plus correctement possible. N’attendez pas un chef-d’œuvre d’écriture brillant par la finesse psychologique de son scénario, pas plus qu’une mise en scène étincelante de génie, The Guest pourrait bien vous décevoir terriblement. A prendre pour ce qu’il est et uniquement pour cela, ce thriller d’action a juste pour lui de proposer un divertissement solide sur ses jambes, rythmé et ludique, exploitant avec adresse son postulat. The Guest avance « fast and furious », ne s’attarde pas trop à développer les ressorts internes de son script, et trouve finalement dans ses limites, toute sa qualité d’un effort louable, jouant la carte du mystère avant de s’exciter un peu pour proposer quelques scènes d’action proprement emballées. Davantage de tension et une écriture un peu moins cousue de fil blanc aurait été appréciable, mais néanmoins, The Guest reste une bonne pioche dans le vaste marché du DTV et se fera le parfait animateur d’une soirée canapé sur le mode de la détente.

EXTRAIT :

Par Nicolas Rieux

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.