WALL CINÉ PICTURES n°51 : Central do Brasil, Brian de Palma, Dario Argento

Partagez cet article

Au menu du ciné-club ce samedi, Central do Brasil fête ses 20 ans, un documentaire (ultime ?) sur Brian de Palma, et le meilleur de l’œuvre de Dario Argento à redécouvrir au cinéma !

———————————————————

CENTRAL DO BRASIL
De Walter Salles – (1998)
Genre : Drame – France-Brésil
Avec : Fernanda Montenegro, Vinicius de Oliveira, Marília Pêra
Ress
ortie au cinéma le 11 juillet 2018

Synopsis : Dora, ex-institutrice, gagne sa vie en écrivant des lettres pour les migrants illettrés à la gare centrale de Rio. Ana et son jeune fils Josue font appel à ses services pour retrouver le père de Josue. Lorsque Dora rentre dans son petit appartement de banlieue, elle fait le tri des lettres de la journée, en envoie certaines, jette les autres et en garde une partie dans un tiroir. C’est ce qui arrive à la lettre de Josue. Quand sa mère meurt, renversée par un bus, Josue demande à Dora de l’aider à retrouver son père. D’abord insensible, Dora finit par accepter de l’aider.

Ours d’or à Berlin il y a (déjà) 20 ans, le fameux Central do Brasil de Walter Salles (le film qui l’a fait connaître mondialement) fête son anniversaire avec une belle ressortie en 4k au cinéma. L’occasion de redécouvrir sur grand écran ce trésor d’humanité et de poésie appliqué sur un road movie bouleversant lancé sur les traces d’une vieille dame et d’un jeune garçon. D’une infinie tendresse et d’une subtilité imparable malgré quelques appels du pied du tire-larmes, Central do Brasil n’a rien perdu de sa superbe et se veut toujours le témoin des vies difficiles de la population brésilienne. Sauf que la noirceur y est balayée par le positivisme de l’entraide, et c’est entre rire et émotion que l’on suit ce périple porté par deux fabuleux comédiens.

———————————————————

DE PALMA
De Noah Baumbach & Jake Paltrow – (2016)
Genre : Documentaire – USA
Avec : Brian de Palma…
S
ortie en Blu-ray le 06 juin 2018

Synopsis : Auteur de multiples chefs-d’oeuvre, de Phantom of the Paradise à L’Impasse en passant par les incontournables Carrie, Blow Out, Scarface et Body Double, Brian De Palma a marqué de son style inimitable et virtuose plus d’un demi-siècle de cinéma. À la faveur d’une conversation intime truffée d’anecdotes, il revient sur son oeuvre prolifique, tout aussi géniale que controversée, pour une leçon de cinéma passionnante.

On l’a souvent dit sur les pages de Mondociné mais à nos yeux, Brian de Palma est l’un des plus grands cinéastes américains de la deuxième moitié du XXème siècle. Son œuvre parle pour lui, de Soeurs de Sang au magistral Carrie en passant par le chef-d’oeuvre absolu Scarface, mais aussi Blow Out, Outrages, Pulsions, L’impasse, Les Incorruptibles, et la liste est trop longue. Les cinéastes Noah Baumbach et Jake Paltrow ont donné l’occasion au maître de passer de l’autre côté de la caméra. Habitué à tout orchestrer derrière, Brian de Palma se retrouve pour une fois devant, pour un documentaire consacré à son travail, à sa carrière, à son œuvre fascinante. Entrecoupé d’extraits de ses plus grands classiques, De Palma est une conversation avec le génie qui évoque autant ses films que certaines choses plus intimes comme son amitié avec ses confrères Scorsese ou Spielberg, son éternelle admiration pour Hitchcock, ses échecs, ses succès et ses rêves brisés. Un vrai régal pour les cinéphiles et les amoureux de son cinéma même si le documentaire aurait gagné à être un peu nerveux dans son montage pour gagner en attractivité. Néanmoins, une vraie leçon de cinéma à vivre chez soi avec une édition Blu-ray magnifique éditée par Carlotta.

———————————————————

SUSPIRIA
De Dario Argento – 1975 – 1h35
Genre : Thriller, Horreur – Italie
Avec : Jessica Harper, Joan Bennett, Stefania Casini
Ressortie au cinéma le 27 juin 2018

Synopsis : Suzy, une jeune Américaine, débarque à Fribourg pour suivre des cours dans une académie de danse prestigieuse. A peine arrivée, l’atmosphère du lieu, étrange et inquiétante, surprend la jeune fille. Et c’est là qu’une jeune élève est spectaculairement assassinée. Sous le choc, Suzy est bientôt prise de malaises. Et le cauchemar ne fait qu’empirer : le pianiste aveugle de l’école meurt à son tour, égorgé par son propre chien…. Suzy apprend alors que l’académie était autrefois la demeure d’une terrible sorcière surnommée la Mère des Soupirs. Et si l’école était encore sous son emprise ?

En novembre prochain, le réalisateur Luca Guadagnino (Call Me by your Name) proposera son remake du célèbre Suspiria de Dario Argento, classique du cinéma d’épouvante italien des années 70 et véritable chef-d’oeuvre du septième art signé d’un Argento au sommet de son talent. Si l’on redoutait ce « remake » improbable d’un film trop ancré dans son époque et dont l’atmosphère unique semblait impossible à reproduire, le premier teaser a eu de quoi rassurer car on y retrouve étonnement l’ambiance du cultissime giallo fantastique, l’ambiance de l’époque, l’esprit inquiétant, les cadrages, voire la musique. Et si cet improbable Suspiria 2018 surprenait ? On verra bien. Mais en attendant, c’est une partie de l’œuvre du grand Dario Argento qui refait surface au cinéma, emmené par le vrai Suspiria de 1977 avec la belle Jessica Harper. Les captivants Le Chat à 9 Queues et L’Oiseau au Plumage de Cristal, l’étrange Phenomena, le baroque Opera et le roi des rois Les Frissons de l’angoisse, c’est la crème de la crème de l’œuvre d’Argento qui est à (re)voir en salles et croyez-nous, sur grand écran, c’est encore meilleur ! Alors foncez !

RETROUVEZ LES ANCIENS CHAPITRES DU WALL CINÉ PICTURES ICI

A samedi prochain !

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.