Mondociné

PAPI-SITTER de Philippe Guillard : la critique du film [VOD]

Partagez cet article
Spectateurs

Carte d’identité :
Nom : Papi-Sitter
Père : Philippe Guillard
Date de naissance : 2020
Majorité : 03 avril 2020
Type : Sortie VOD
Nationalité : France
Taille : 1h37 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Camille Aguilar

Signes particuliers : Une comédie paresseuse.

LA GUERRE DES PÉPÉS

NOTRE AVIS SUR PAPI-SITTER

Synopsis : Franck et Karine sont obligés de confier leur fille Camille, censée réviser son bac, à son grand-père André, gendarme retraité et psychorigide à souhait. La situation se gâte quand l’autre grand-père, Teddy, ancien gérant de boites de nuit peu fréquentables, débarque à l’improviste ! La cohabitation entre les papis s’avère plus que compliquée et Camille va profiter de leurs querelles pour vivre sa vie comme elle l’a décidé… 

A situation inédite, mesures inédites. La pandémie qui frappe actuellement la France (et le reste du monde) a provoqué de nombreuses réorganisations en urgence dans plein de secteurs d’activité. Pour ce qui est du cinéma, c’est la fameuse et réputée immuable « chronologie des médias » qui a été revue à titre provisoire. Parce que des tas de longs-métrages ont vu leur exploitation en salles prématurément réduite après la fermeture des cinémas, le CNC a autorisé, à titre exceptionnel, que plusieurs d’entre eux puissent être reversés dès aujourd’hui dans les catalogues VOD sans tenir compte des traditionnels délais légaux. C’est comme ça que la comédie Papi-Sitter a pu faire son apparition en streaming. Tant mieux pour lui mais bon, c’était franchement pas nécessaire…

Réalisé par Philippe Guillard, fine fleur des scénaristes français à qui l’on doit les « scripts » de plusieurs chefs-d’œuvre de la comédie pantouflarde, de 3 Zéros à Disco en passant par Jet Set 2, Camping ou Turf (y’a de quoi être malade rien qu’à lire la liste), Papi-Sitter oppose Gérard Lanvin et Olivier Marchal dans une guerre des grands-pères ubuesque sur fond de petite-fille à s’occuper alors que le Bac approche. L’un est militaire ascendant psychorigide, l’autre est plutôt du genre baba-cool qui n’est jamais redescendu de son trip soixante-huitard. La cohabitation forcée va faire des étincelles. Chose sûre, ce ne sera pas des étincelles de cinéma, on vous le garantit. Portée par deux comédiens en roue-libre qui se disputent autant les faveurs de leur petite-fille que celle de la commission élisant le plus beau cabotinage de l’année civile, Papi-Sitter est une belle balourdise asthmatique qui s’essouffle dès les premiers mètres de son marathon de l’horreur sur les routes escarpées du « pas drôle ». Avouons que l’on sourit bien 2-3 fois sur les longues 1h37 qui constituent ce monument de recyclage répétant des vannes d’un autre siècle. Mais il ne faudra pas en demander plus à cette poussive et paresseuse entreprise qui fleure bon la « rigolade » atrophiée. Plus le temps passe et plus on se demande l’intérêt réel de la chose. Pour « passer un bon moment de détente sans prétention » ? Ok… mais il y a tellement mieux pour ça ! Comme Play ou Mine de Rien, pour rester dans la comédie française et dans la salve de sorties vod avancées.

BANDE-ANNONCE :

Par Wilfried Rennahan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux