LE TESTAMENT CACHÉ de Jim Sheridan : la critique du film [DVD]
Sortie DVD

Partagez cet article
1 vote

[Note spectateurs]

Carte d’identité :
Nom : The Secret Scripture
Père : Jim Sheridan
Date de naissance : 2016
Majorité : 04 avril 2018
Type : Sortie DVD
Nationalité : Irlande
Taille : 1h48 / Poids : NC
Genre
: Drame, Romance

Livret de famille : Vanessa Redgrave, Rooney Mara, Eric Bana, Jack Raynor, Theo James…

Signes particuliers : Un belle distribution, Jim Sheridan aux commandes, mais un drame anecdotique à l’arrivée.

JIM RETROUVE L’HISTOIRE DE L’IRLANDE

LA CRITIQUE DE LE TESTAMENT CACHÉ

Résumé : Âgée de 100 ans, Rose McNulty vit dans une maison spécialisée depuis 50 ans. Celle-ci décide d’écrire son autobiographie, ce qui réveille des souvenirs troublants.

Au-delà des beaux noms qui composent son casting de premier plan (Rooney Mara, Vanessa Redgrave, Eric Bana, Theo James, Jack Raynor), c’est surtout le nom du réalisateur qui interpelle au moment de se pencher sur Le Testament Caché, film irlandais tourné il y a déjà trois ans et qui arrive tardivement chez nous en DTV. Le Testament Caché est le nouveau long-métrage de l’immense Jim Sheridan, cinéaste que l’on croyait disparu depuis le naufrage de son affreux Dream House avec Daniel Craig, un thriller psychologique d’une crétinerie sans nom et dont la production houleuse avait conduit le résultat final a été renié par son auteur. Sept ans plus tard, Sheridan a donc tourné le dos à cette horrible parenthèse américaine, et le voilà qui refait surface sur ses bonnes vieilles terres irlandaises, avec un drame historique qui revisite le passé de son pays, plus particulièrement ses rapports conflictuels avec l’ennemi anglais au carrefour de la Seconde Guerre Mondiale.

Tourné comme une fresque romanesque mêlant suspens et émotion dans un récit à double-temporalité orchestrant son histoire sur des flashbacks partis du présent, Le Testament Caché avait tout pour réinstaller Sheridan sur son trône, et rappeler le temps de ses meilleurs efforts tels que My Left Foot, Au Nom du Père ou The Boxer. D’autant que l’on retrouve dans les coutures de ce neuvième long-métrage, les thématiques récurrentes de son cinéma, des remous de l’histoire de l’Irlande au poids des actions passées sur notre présent, en passant par la difficulté d’imposer son libre-arbitre dans une société dirigiste. Malheureusement, sans signer un mauvais film, Jim Sheridan ne retrouve pas la grâce d’antan, pas plus que les beaux restes qui lui avaient permis d’emballer le remake de Brothers avec Tobey Maguire et Jake Gyllenhaal il y a dix ans. Sur le fond, Le Testament Caché est un beau mélodrame aux allures de bouleversante épopée historique soignée, mis en scène avec un classicisme élégant et interprétée avec conviction par l’ensemble de sa distribution, à l’exception d’un Theo James qui demeure une cause perdue pour le cinéma. Dans l’apparence, on dirait presque du Stephen Frears. Mais par le passé, on a connu Sheridan autrement plus maître de son sujet et plus subtil dans son approche. Le Testament Caché ne s’épargne aucun artifice appuyé et baigne dans un sentimentalisme qui dirige le film au lieu de naître de son histoire. Sans être honteuse, la tentative paraît juste un peu vaine.

A noter que Le Testament Caché ne sortira qu’en DVD.

BANDE-ANNONCE :


Par Nicolas Rieux

Une réponse à “LE TESTAMENT CACHÉ de Jim Sheridan : la critique du film [DVD]
Sortie DVD

  1. très mauvais casting …le fils retrouvé devrait avoir au moins 80 ans….or il a une bonne quarantaine…et encore….donc l histoire n est plus crédible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.