Mondociné

Le saviez-vous ? : Jim Caviezel frappé par la foudre pendant qu’il incarnait le Christ

Partagez cet article
Spectateurs

On pourra la ranger sur l’étagère des « coïncidences » les plus étonnantes de l’histoire du cinéma, juste à côté de l’anecdote sur la veste du Magicien d’Oz dont nous vous avions parlé il y a quelques mois. Sur le tournage de La Passion du Christ réalisé par Mel Gibson en 2003, l’acteur Jim Caviezel qui incarnait le fils de Dieu, a connu un épisode que certains qualifieront de malchanceux là où d’autres parleront d’acte divin. Récit…

D’un bout à l’autre, le tournage de La Passion du Christ n’aura pas été simple pour le comédien Jim Caviezel. Déjà, comme à peu près toute l’équipe, il a été malade. Mais ça à la limite, ce sont les aléas de la vie sur un tournage pendant plusieurs mois. Les choses sérieuses ont vraiment commencé le jour du tournage de la scène de crucifixion. Premier grosse galère, Jim Caviezel s’est démis l’épaule. Et pour qui a déjà vécu ça, autant dire qu’on douille quand il faut la remettre en place. Suite des mésaventures lors d’une scène où il devait être roué de coups de fouet. Pas de bol, un petit raté dans un mouvement et le comédien reçu un véritable coup de fouet bien douloureux. Mais là encore, le pire restait à venir…

Dernier jour de tournage, l’équipe s’attèle à filmer la scène du sermon sur la montagne du côté de Rome. Jim Caviezel était à bout de force car le tournage était épuisant mais il tenait bon, boosté par sa foi, lui qui comme Mel Gibson est un fervent catholique. Mais alors que les prises de vue commencent, Caviezel va être tout simplement… frappé par la foudre ! Alors que la scène démarre, des nuages vont soudainement se regrouper au-dessus de sa tête et la foudre va s’abattre sur l’acteur. Pourquoi n’a t-on jamais vu ces images ? Tout simplement car la scène tournée débutait par un panoramique venant très lentement vers lui. C’est alors que la caméra se déplaçait progressivement dans sa direction, qu’un éclair s’est abattu sur Caviezel. Le producteur du film expliqua avoir vu de la fumée sortir de ses oreilles pendant que Mel Gibson s’est alarmé en se demandant ce qu’il venait d’arriver à ses cheveux, complètement ébouriffés. Caviezel a raconté… « Je suis allé sur la montagne, des nuages se sont soudainement amassés au-dessus de moi et quelques secondes avant que la foudre ne frappe, j’ai senti venir ce qui allait se produire. Il y avait du vent mais je ne le sentais pas. D’un coup, j’ai été frappé par un éclair. J’étais terrifié mais dans le même temps, je me sentais en paix intérieurement. […] J’ai vu les figurants se jeter au sol. Ils ont tous vu du feu sortir de mes oreilles et une sorte d’illumination autour de moi. Est-ce qu’on a filmé ça ? En réalité, Mel venait de dire « action » et les caméras faisaient un panoramique vers moi lorsque cela s’est produit. Avant qu’elles n’aient eu le temps d’arriver sur moi, j’ai entendu Mel crier : Mais qu’est-ce qu’il est arrivé à ses cheveux ?’ On aurait dit que je sortais de chez le coiffeur de Don King ! »

Jim Caviezel s’en est sorti indemne. Un miracle. Autre détail curieux (ou amusant), l’acteur venait de fêter ses 33 ans… « l’âge du Christ » dit-on, en référence à l’âge de sa mort durant la Passion. Décidément… Reste à savoir si tout ceci est vrai ou simplement une légende fabriquée. Car admettons que les caméras ne filmaient pas Caviezel à cet instant précis, il y avait celles du making of, le photographe plateau et puis le fameux panoramique aurait dû aboutir sur… Caviezel justement. Les voies du cinéma sont décidément impénétrables !

RETROUVEZ TOUTES LES ANECDOTES « LE SAVIEZ-VOUS ? » ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux