Mondociné

QUAND ON CRIE AU LOUP de Marilou Berry : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs


La Mondo-Note :

Carte d’identité :
Nom : Quand on crie au loup
Mère : Marilou Berry
Date de naissance : 2019
Majorité : 03 juillet 2019
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille
: 1h23 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Noé Wodecki, Gérard Jugnot, Marilou Berry, Bérengère Krief…

Signes particuliers : Une chouette comédie qui fonctionne bien.

MAMAN, J’AI (PAS) RATÉ LES GANGSTERS

LA CRITIQUE DE QUAND ON CRIE AU LOUP

Synopsis :Victor Bogomil, 12 ans, vit seul avec son grand-père, gardien d’immeuble. Il passe le plus clair de son temps à se faire peur en inventant des histoires invraisemblables : un jour, c’est la police qui est appelée pour des cambrioleurs qui seraient entrés dans la cave par effraction, le lendemain c’est les pompiers pour un début d’incendie qui menacerait tout l’immeuble… Bref, Victor a une imagination très fertile – et son entourage n’en peut plus. Jusqu’au jour où deux braqueurs en cavale – des vrais! –  s’introduisent dans l’immeuble. Mais à force de crier au loup plus personne ne le croit, Victor va devoir se débrouiller tout seul.

Victor, un ado de 17 ans, vit dans un immeuble parisien avec son papi depuis la mort de ses parents. Comme il s’ennuie, il s’invente bien vite des histoires et se crée un monde d’agents et de ninjas qui en fait voir de toutes les couleurs aux habitants de son immeuble. Ambulances appelées sans arrêt, policiers qui débarquent à toutes heures, événements bizarres et étranges dont il est (souvent) la source : c’est clair, ils n’en peuvent plus. Un jour, des brigands en cavale débarquent dans l’immeuble et viennent semer le trouble parmi les habitants, qui réalisent que Victor n’est peut-être pas juste l’incarnation moderne de Pinocchio.

Le nouveau film de Marilou Berry, Quand on crie au loup, sort cinq ans après son premier film, Joséphine s’arrondit (2016). Avec des acteurs comme Gérard Jugnot, Noé Wodecki, Nicolas Wanczycki, Bérangère Krief et Thomas VDB, il est clair que ce film veut atteindre tous les publics. Quand on crie au loup, c’est l’histoire d’un petit loup solitaire qui pourrait représenter nombre d’enfants délaissés de notre génération. Le film reprend un mélange de codes du film d’auteur français et de codes de l’humour youtubesque. Victor se sert par exemple d’un drone qui filme, et le cadrage de nombreux plans est tel qu’on a l’impression de suivre les aventures d’un streameur contemporain. L’action arrive réellement au moment où les deux brigands débarquent. S’ensuit alors une série de cascades qui n’est pas sans rappeler Maman, j’ai raté l’avion, mais imprégnées d’éléments humoristiques bien français. Le film se sert si bien de ces derniers, et son identité cinématographique est si personnelle, qu’on en vient même à oublier l’influence scénaristique de son aîné américain. 

L’humour de Quand on crie au loup est léger, un peu potache, populaire, mais jamais dans l’excès. Tout le monde en prend pour son grade, dans une critique à peine voilée de certaines tranches de la population. Les aventures abracadabrantes de Victor sont certes invraisemblables, et pourtant, l’espace d’une heure vingt exactement, on y croit. Enfin, si on n’est pas « casse-couilles ». Ne vous laissez donc pas berner par l’affiche qui peut laisser penser qu’il ne s’agit là que d’une comédie médiocre. L’humour irrévérencieux de Marilou Berry et Thomas VDB permet à tout le monde de s’y identifier, adultes, ados, jeunes… Tout le monde peut voir Quand on crie au loup. On y sent tout l’amour que l’équipe y a mis. N’attendez donc pas que l’on crie au loup pour aller le voir !

BANDE-ANNONCE :

Par Anton Stark

One thought on “QUAND ON CRIE AU LOUP de Marilou Berry : la critique du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux