Mondociné

PARENTS D’ELEVES de Noémie Saglio : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs


Carte d’identité :
Nom : Parents d’élèves
Père : Noémie Saglio
Date de naissance : 2019
Majorité : 07 octobre 2020
Type : sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h29 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de Famille : Vincent Dedienne, Camélia Jordana, Oscar Pauleau…

Signes particuliers : Sympathique.

 

 

RETOUR A L’ÉCOLE

NOTRE AVIS SUR PARENTS D’ELEVES

Synopsis : Vincent, trentenaire sans enfant, infiltre une tribu aux codes et au langage mystérieux : les parents d’élèves. Se retrouver aux réunions parents-prof, aux sorties d’école et à la kermesse de fin d’année relève d’un sacré exploit ! Mais voilà, Vincent a une très bonne raison d’être là et finit même par se sentir bien dans cette communauté un peu spéciale…

 

Promise à incarner l’avenir de la comédie française après des débuts très réussis (la série Connasse, les films Toute Première Fois et Connasse, Princesse des Cœurs), Noémie Saglio s’était prise les pieds dans le tapis avec Telle Mère, Telle Fille emmené par le duo Cottin/Binoche, sa première vraie déception. Après un retour vers la télé pour lancer l’excellente série Plan Coeur, la réalisatrice fait son retour au cinéma avec Parents d’élèves, une nouvelle fantaisie cocasse dans lequel un baby-sitter à tendance looser (Vincent Dedienne) est victime d’un concours de circonstances qui l’arrange bien, il va se faire passer pour le père d’un gamin qu’il garde avec le doux espoir de séduire sa si ravissante maîtresse (Camélia Jordana). De fil en aiguille, le voilà embarqué dans le petit monde taré des parents d’élèves…

Avec Parents d’élèves, Noémie Saglio signe une comédie rocambolesque suffisamment drôle pour fonctionner, en grande partie grâce à un Vincent Dedienne dont le personnage qu’il incarne lui permet de faire le show. Son show. Le néo-comédien s’en donne à cœur joie sur la foi de ce rôle taillé pour le faire briller d’hilarité. Entre répliques qui font mouche et gags bien orchestrés, Parents d’élève est efficace et fait gentiment travailler les zygomatiques. Bien des comédies françaises ne peuvent pas en revendiquer autant. Ce gros calibrage humoristique permet de mettre un peu de côté les défauts de l’entreprise, une intrigue parfois prétexte, des ficelles de la taille d’un anaconda et peu de véritable mise en scène au sens noble du terme. Mais l’important était de se marrer et la mission est proprement accomplie. Aux qualités évoquées, viennent s’ajouter un festival de chouettes seconds rôles (Samir Guesmi en tête) animant cet éventail scolaire. En bref, une comédie romantique mignonne et rieuse, dans un film dans l’air du temps et au passage boostée par le sourire ravageur de Camélia Jordana.

BANDE-ANNONCE :

>

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux