VIDÉO : UN FILM D’HORREUR TOURNÉ À L’ARRACHE EN PLEIN DISNEYWORLD !

Partagez cet article

L’exploit est au moins aussi intriguant que couillu. Randy Moore, réalisateur américain néophyte, a réussi la prouesse de réaliser un film d’horreur en plein milieu dU parc Disney World en Floride, sans la moindre autorisation ou demande officielle, entièrement en rusant, en se cachant et en faisant preuve d’ingéniosité roublarde ! Escape from tomorrow est un film quasi amateur dont l’histoire de sa production rocambolesque est presque plus passionnante que son contenu !

escape-from-tomorrow-1-600x314

Le réalisateur et ses équipes racontent. Ils étaient 200 personnes impliqués dans le tournage qui s’est étalé sur une dizaine de jours avec un budget d’un million de dollars (provenant d’un héritage des grands-parents du réal). Ils se divisaient le matin en petits groupes éparpillés pour passer les guichets d’entrée aux parcs sans avoir l’air suspects, avaient recours à des appareils photos pour remplacer les imposantes et voyantes caméras (ce qui leur donnait l’avantage de se fondre dans la masse et de passer pour des touristes banals) et communiquaient entièrement par portables interposés. Le choix d’une esthétique noir et blanc palliant quant-à elle à l’absence de projecteurs et autre matériel d’éclairage… Tournage express suivi d’un montage express et présentation en festival !

Pourquoi tout ça ? D’une parce qu’il aurait été impossible d’obtenir les autorisations pour tourner une production horrifique au sein de l’univers enfantin de Disney. De deux, parce que le coût pour bénéficier des lieux auraient été de toute manière rédhibitoire et de trois, par goût de l’exploit d’autant que ce dit exploit est à la source même du buzz mondial déclenché par le film. Buzz artistique et controverse juridique, car bien entendu, cette pratique est illégale.

escape-from-tomorrow-03

Escape from tomorrow est une production à tendance horrifique, qui s’est incroyablement payé une présentation au Festival de Sundance en janvier dernier, d’où l’accroissement de sa médiatisation. L’histoire tourne autour d’un homme (l’acteur Roy Abramsohn vu dans Glee ou Private Practice), passant la journée à Disney World avec sa famille. Il apprend par téléphone au beau milieu de cette virée divertissante familiale qu’il est licencié et décide de ne rien dire à sa femme pour ne pas gâcher cette dernière journée de vacances. Mais c’est le début d’une spirale psychologique infernale. Il se met à voir des choses de plus en plus étranges et progressivement la journée vire au cauchemar alors qu’il croit voir les automates vivants etc…

escape-from-tomorrow-02-600x314

Pour l’instant, aucune réaction du côté de Disney qui n’a pas communiqué sur l’affaire. Il faut dire que la situation est assez inhabituelle et que le studio ne doit pas trop savoir comment réagir… On pouvait craindre une action en justice mais silence radio. Peut-être que Disney espère tuer ce buzz dans l’oeuf plutôt que de lui faire de la pub e contre-attaquant. Ou peut-être que les avocats de la firme ne savent pas trop comment réagir sur la base de griefs concrets.

Capture d’écran 2013-08-23 à 15.04.32

Escape from tomorrow a reçu un chaleureux accueil à Sundance et devrait même sortir en salles aux États-Unis, sur une petite combinaison. Il sera également exploité sur internet et en VOD et ce, à partir du 11 octobre aux USA. Pour l’instant, une vidéo teaser d’environ 1 minute est disponible même si elle ne dévoile pas grand-chose, ainsi que les quelques photos montrées dans cet article.

Extrait promo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.