RIP KARLHEINZ BÖHM. LE MARI DE SISSI A REJOINT ROMY SCHNEIDER…

Partagez cet article

Son nom ne parlera pas forcément à tout le monde. Pourtant, qui ne connaissait pas Karlheinz Böhm ? Personne en réalité. Pour le grand public, c’était le légendaire Empereur François-Joseph d’Autriche alias « le mari de Sissi l’Impératrice » dans la saga culte avec Romy Schneider. Pour les amateurs de cinéma, c’était aussi (et surtout) le personnage névrotique au centre du chef d’oeuvre dérangeant de Michael Powell, Le Voyeur. L’acteur d’origine autrichienne s’est éteint à l’âge de 86 ans. Sissi

Né en 1928 en Allemagne, Karlheinz Böhm débuta sa carrière au cinéma à la fin des années 40. On le voit dans La Mandragore aux côtés d’Erich von Stroheim en 1952 puis son physique de jeune premier l’amène vers des bluettes sentimentales. En 1955, sa notoriété devient mondiale grâce à son rôle d’Empereur dans le mythique Sissi l’Impératrice d’Ernst Marischka. Mais son rôle le plus fort restera à n’en pas douter celui de l’inquiétant Voyeur de Michael Powell, où il interprète un étrange photographe névrosé, en réalité psychopathe filmant ses meurtres la caméra vissée au corps afin de capter la peur de ses victimes au moment de mourir. Sans doute trop en avance sur son temps, ce classique qui fit scandale en son temps nuisit à sa carrière au point de la briser prématurément. On ne le verra par la suite que dans une poignée de films comme Du Rififi à Tokyo de Jacques Deray, Les Quatre Cavaliers de l’apocalypse de Vincente Minnelli ou dans quelques Fassbinder dont l’extraordinaire Le Droit du plus fort (1975) où il campe un homosexuel ou Maman Küsters s’en va au ciel. C’est un grand à la carrière atypique qui nous a quitté jeudi dernier. RIP. peeping-tom-karlheinz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.