THE POUGHKEEPSIE TAPES des Frères Dowdle : la critique du film
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article
3 votes

poughkeepsie_tapes_xlg
Carte d’identité :
Nom : The Poughkeepsie Tapes
Pères : John Erik et Drew Dowdle
Date de naissance : 2007
Majorité : 10 octobre 2017 (Import)
Type : Sortie Blu-ray/DVD
Nationalité : USA
Taille : 1h26 / Poids : NC
Genre : Horreur

Livret de famille : Bobbi Sue Luther (Josephine), Samantha Robson (Samantha), Ivar Brogger (Leonard), Ron Harper (Mike), Iris Bahr (psychiatre), Todd Cahoon (Ted Bundy), Henry Dittman (Frank)… 

Signes particuliers : Un petit film sans moyens qui a fait toute sa notoriété grâce à internet.

AUX CONFINS DU GLAUQUE

LA CRITIQUE DE THE POUGHKEEPSIE TAPES

Résumé : Des centaines de vidéos sont découvertes dans une maison abandonnée. En les visionnant, on s’aperçoit qu’il s’agit des preuves laissés par un serial killer ayant filmé tous ses crimes, du simple meurtre à la pire des séances de torture…screen-shot-2012-10-23-at-1-08-07-am-horror-white-whale-the-poughkeepsie-tapes-finally-sees-the-light-of-day

Quand la rareté forge la légende. The Poughkeepsie Tapes est sait quelque-chose. Tout premier film écrit et réalisé par les frangins John Erik et Drew Dowdle (les remakes US de Rec et Catacombes), ce long-métrage tourné sur le mode du faux documentaire en 2006, avant que la vague du found footage ne devienne insupportable d’omniprésence, a connu une distribution extrêmement discrète avant de demeurer très longtemps inédit sur tout support vidéo. Et il l’est toujours en France. Il y a peu, The Poughkeepsie Tapes faisait encore partie de ces films introuvables, du moins via des moyens légaux. Voilà qui ajoutait de l’eau au moulin du débat sur le téléchargement. Et même si le film finira par être disponible en VOD uniquement aux États-Unis courant de l’été 2014, in restera privé de toute édition sur support physique. Frustrant. Toujours est-il que dans les circuits alternatifs et dans le milieu des addicts au cinéma de genre, The Poughkeepsie Tapes s’est taillé sa petite réputation grâce à internet. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie. Depuis le 10 octobre dernier, le film existe enfin en Blu-ray et DVD… aux Etats-Unis uniquement, encore. Un premier pas en attendant une édition française, un jour où l’autre.Image-3

Film jusqu’au-boutiste et dérangeant, d’une dureté qui nous pousse à le déconseiller vivement aux âmes sensibles, The Poughkeepsie Tapes appartient à ce courant des films alternatifs que l’on pourrait qualifier de « ignoblement glauques », avec son histoire tournant autour des enregistrements vidéo de ses « exploits » confectionnés par un serial killer particulièrement sadique. Le film est entrecoupé d’interviews de policiers ou d’enquêteurs narrant la traque sur plusieurs années, de ce déséquilibré incarnation du mal à l’état pur. Et l’on en viendrait presque à y croire tant le réalisme de l’affaire est sacrément validé par une renconstitution visuelle dès plus perturbante, entretenant cette ambiguïté de snuff movie à l’ancienne, comme l’affectionnait le genre dans les années 80.the_poughkeepsie_tapes3Formellement, The Poughkeepsie Tapes a été tourné avec comme budget représentant le centième du PIB du Kazakhstan. Traduction, le film est fauché comme les blés et ses auteurs ont dû alors prendre des chemins de traverse pour composer avec les moyens du bord, afin de mener à bien une entreprise qui compense par son inspiration et sa roublardise. Si vu d’aujourd’hui, on pourrait être en droit de penser que le film ne propose rien de plus que quantité de DTV miteux ayant cherché à faire le buzz par leur radicalité trash, reste qu’en 2007, à sa sortie confidentielle, The Poughkeepsie Tapes était une petite audace foutrement maligne. Et efficace surtout. Encore aujourd’hui, son atmosphère craspec, son image dégueulasse, son « intrigue » malsaine lorgnant vers le snuff et le sentiment d’inconfort dans lequel il plonge, continue de faire son petit effet entre effroi et suspens. On pourra hurler à la complaisance, à la gratuité, au vide abyssal d’un film jouant avec sa mécanique sans trop se préoccuper de l’ancrer dans une réelle écriture etc… Toujours est-il que The Poughkeepsie Tapes déstabilise et tient en haleine. Pour amateurs de sensations fortes.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Un commentaire à propos de “THE POUGHKEEPSIE TAPES des Frères Dowdle : la critique du film
Sortie Blu-ray/DVD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.