BABYSITTING 2 de Philippe Lachaud & Nicolas Benamou : la critique du film [Blu-ray]
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article

babysitting_2_blu-rayMondo-mètre
note 2.5 -5
Carte d’identité :
Nom : Babysitting 2
Père : Philippe Lachaud & Nicolas Benamou
Date de naissance : 2015
Majorité : 07 avril 2016
Type : Sortie vidéo
(Editeur : Universal)
Nationalité : France
Taille : 1h30 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Philippe Lachaud (Franck), Alice David (Sonia), Christian Clavier (Jean-Pierre), Tarek Boudali (Sam), Julien Arruti (Alex), Vincent Desagnat (Ernest), Charlotte Gabris (Estelle), Elodie Fontan, Jérôme Commandeur (Michel), Valérie Karsenti (la femme de Michel), Joséphine Drai (la copine d’Ernest), Jean-Luc Couchard (le touriste pénible), Ken Samuels (le guide), Elisa Bachir Bey (Erika)…

Signes particuliers : Le retour de la bande complètement allumée de Babysitting, pour une nouvelle aventure au Brésil.

MAMIE FAIT DE LA RÉSISTANCE

LA CRITIQUE

Résumé : Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace…babysitting_2_1L’INTRO :

Après le succès phénoménal de Babysitting premier du nom, joyeuse comédie débridée tournée sur le mode du found footage et qui s’était envolée à plus de 2,3 millions d’entrées en France l’an passé, la bande à Fifi (comprenez Philippe Lacheau, l’ex rigolo de chez Canal+) ne pouvait pas passer à côté de l’opportunité de revenir sur les écrans pour une seconde aventure toujours aussi fêlée du ciboulot. On reprend donc les mêmes et on recommence, ou presque. Cette fois-ci, pas de traquenard parisien et pas de gamin du grand patron à garder le temps d’une soirée. Babysitting 2 prend l’avion, direction le Brésil, où Franck, sa copine Sonia et ses amis, partent en vacances dans l’hôtel écolo paradisiaque du futur beau-papa. Mais il suffira d’une excursion dans une grotte au milieu de la jungle, alors que la brochette de pieds nickelés se traîne comme un boulet la grand-mère de service qu’on lui a confié, pour que tout parte en sucette, encore…babysitting2-photo5L’AVIS :

Vous avez aimé Babysitting 1 ? Alors vous aurez de grandes chances d’aimer aussi Babysitting 2. Dans le cas contraire, la réponse se devine assez vite. D’autant que l’affaire utilise un peu mieux son procédé du found footage dans un film globalement mieux construit et équilibré que son modèle, en plus d’être visuellement moins cacophonique et hystérique. Mené tambour battant par Lacheau et son partenaire de mise en scène Nicolas Benamou, Babysitting 2 enchaîne les gags en mode hyperactif et ne laisse aucune place à l’ennui dans une comédie qui a l’avantage de s’appuyer sur un cadre dépaysant pour multiplier ses ressorts et ses effets. Tout cela reste globalement bon enfant, sans prétention, et surtout raz du sol, mais force est d’avouer que l’entreprise est toujours aussi efficace et crétine à souhait. Le seul ennui majeur que l’on pourra lui reprocher, et qui fera d’ailleurs pas mal de tort à l’esprit de surprise en permanence recherché, c’est cette sale manie qu’ont les auteurs, de toujours allumer des clignotants de la taille d’un porte-avion, pour prévenir avant de déclencher le moindre gag. Résultat, même si l’on se prête quand même à rire (parfois), tout devient ultra-prévisible. Que le script soit cousu de fil blanc de A à Z, passe encore, on s’y attendait, mais voir systématiquement venir les gags une minute avant qu’ils se produisent, est bien plus embêtant, d’autant qu’avec un peu d’habileté, ce défaut aurait pu être facilement gommé.138404.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxParfaitement calibré pour le public-cible visé, Babysitting 2 n’a plus l’effet de surprise de son aîné, exactement comme Very Bad Trip 2 en son temps à l’égard du premier. Heureusement pour lui, il parvient à compenser sa perte de fraîcheur grâce à une grosse débauche d’énergie, à sa débilité ambiante toujours poussée dans les extrêmes, à l’esprit de camaraderie qui règne, et à quelques idées (la séquence en parachute) ou clins d’œil qui fonctionnent dans un bon gros festival d’humour potache et puéril. Amateurs de « noble cinéma », fuyez. Les autres, vous pouvez rester, Babysitting 2 est divertissant, toujours à mi-chemin entre le délire trash naïf et la comédie familiale préfabriquée. Et à la question de savoir si cette suite est meilleure ou moins bien que le premier, à chacun de voir où son curseur se situe mais un festival de blagues lourdingues, de filles en bikini et une mamie acariâtre sacrément drôle, vous attendent.babysitting_2_blu-ray

LE BLU-RAY DU FILM

On se doutait que l’édition Blu-ray de Babysitting 2 nous réserverait un joli petit lot de suppléments délirants car le film s’y prêtait assez bien. Et c’est avec une petite pointe de déception que l’on découvre finalement la modeste galerie que ce qui est proposé. Rien d’indigent, certes, mais rien de bien transcendant non plus à vrai dire. Au menu de ces « bonus », des scènes coupées (dont certaines plutôt drôles), un clip photo en musique sur « les vacances d’Ernest » (Vincent Desagnat) compilant ses clichés drolatiques, un clip sur la tournée promotionnelle du film et enfin, un court making of (3 minutes en musique) de la scène du parachute.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.