TARANTINO VEUT PRENDRE SA RETRAITE : « DEMAIN, J’ARRÊTE ? »

Partagez cet article
0 votes

Ils sont combien à nous avoir fait le coup de « je vais prendre ma retraite et arrêter le cinéma » ? Trop nombreux. En tout cas, peu l’ont réellement fait derrière. Alors qu’il y a quelques semaines, c’était Kirsten Stewart qui clamait son envie de faire une longue pause, voilà maintenant que c’est l’ami Quentin Tarantino qui fait son show. Le cinéaste avait déjà évoqué cette envie il y a un an, en octobre 2013, affirmant qu’il songeait à prendre sa retraite après son 10eme film. Et le voilà qui en remet une couche aujourd’hui…Quentin-Tarantino-Camera

A 51 ans et après sept longs-métrages (The Hateful Eight dont le tournage commencera en janvier, sera le huitième), Quentin Tarantino a confié dans un entretien accordé à Deadline, qu’il avait un plan de carrière bien défini et qu’il ne comptait pas devenir un vieux réalisateur has been. « Je ne crois pas qu’il faut rester sur scène jusqu’à ce que les gens vous supplient d’en descendre. J’aime l’idée de les laisser avec l’envie d’en avoir un peu plus. Je pense que mettre en scène est un jeu pour les jeunes hommes et j’aime l’idée qu’il existe comme un cordon ombilical qui connecte mes films du premier au dernier. Je ne cherche pas à ridiculiser ceux qui pensent différemment, mais je veux m’en aller tant que je le peux ».

Quentin Tarantino se laisserait donc encore deux longs-métrages (trois donc en comptant The Hateful Eight) avant de partir la tête haute. « J’aime le fait que je vais laisser derrière moi une filmographie de dix oeuvres, et j’en ai encore deux de plus à réaliser pour y parvenir. Ce n’est pas gravé dans le marbre, mais c’est le plan. Si j’arrive au dixième film, que je fais du bon travail et que je ne fous pas tout en l’air, cela semble être une bonne façon de mettre fin à ma vieille carrière. Si plus tard je croise un bon film, je ne le refuserais pas juste parce que j’ai dit que je n’en ferais plus. Mais dix et c’est fini, quitter le public alors qu’il en veut plus, cela sonne bien ».

tarantino-trailers1

Si l’on résume la substance de ces propos, Tarantino, c’est un peu comme les autres avant lui. En gros, « Demain j’arrête mais si éventuellement… Alors, peut-être… Pourquoi pas… Que j’y réfléchirais… ». Bref, ça sent un peu le feu de paille tout ça. D’autant que quand on sait à quel point le bonhomme est un cinéphile passionné addict au cinéma, on a du mal à l’imaginer quitter ce qu’il aime pardessus tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.