SWISS ARMY MAN de Daniel Kwan & Daniel Scheinert : la critique du film
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article

swiss army man DVDMondomètre
note 2.5 -5
Carte d’identité :
Nom : Swiss Army Man
Pères : Daniel Kwan & Daniel Scheinert
Date de naissance : 2016
Majorité : 04 octobre 2016
Type : Sortie DVD
Nationalité : USA
Taille : 1h37 / Poids : NC
Genre : Comédie
dramatique, Fantastique

Livret de famille : Paul Dano, Daniel Radcliffe, Mary Elizabeth Winstead…

Signes particuliers : Un ovni complètement barré.

CE CADAVRE, MON MEILLEUR AMI…

LA CRITIQUE DE SWISS ARMY MAN

Résumé : Hank, un homme désespéré errant dans la nature, découvre un mystérieux cadavre. Ils vont tous les deux embarquer dans un voyage épique afin de retrouver leur foyer. Lorsque Hank réalise que ce corps abandonné est la clé de sa survie, le suicidaire d’autrefois est forcé de convaincre un cadavre que la vie vaut la peine d’être vécu. swiss army man 3

C’est l’un des films dont on parle beaucoup en ce moment. Son buzz, Swiss Army Man le doit à son arrivée en grande pompe sur la plateforme Netflix après avoir remporté un succès retentissant dans tous les festivals où il a été présenté (avec des prix à Sundance et à Sitges). Porté par le tandem Paul Dano et Daniel Radcliffe, quasi uniques acteurs du film, le long-métrage du duo Daniel Kwan & Daniel Scheinert est un ovni dont la principale force est d’être libre, affranchi de toute limite dans son idée et la manière dont il l’exploite. Un rivage. Hank, jeune homme désespéré prêt à se pendre, aperçoit un cadavre rejeté par la mer. Il s’en approche et va découvrir que ce corps sans vie est la clé de sa survie. Il va devenir son cadavre à tout faire, sorte de couteau suisse humain utile en toute circonstance. Et Swiss Army Man de devenir le début d’une amitié déroutante entre un suicidaire et un mort. Si ça c’est pas du pitch 100% what the fuck !swiss army man film

Swiss Army Man est un délire sous acide, un trip conceptuel jouant la carte d’un humour noir entre le trash déviant et le macabre burlesque à prendre avec les pincettes du second, voire du troisième degré. Tentative très audacieuse dont le grand mérite est de proposer quelque chose d’inédit difficilement comparable, le film des « Daniel » est plus que jamais, une affaire de goût. Bon ? Mauvais ? Difficile de juger tant il devra s’accorder aux affinités de chacun. À condition d’y adhérer en acceptant son ton radicalement surréaliste et sa proposition oscillant entre la comédie bizarre, le potache, le drame teinté de gravité et la réflexion philosophique sur la beauté de la vie, Swiss Army Man jaillira vite comme une pépite dont la folie n’a d’égale que sa richesse et la profondeur de ce qu’il tente de raconter sous ses faux airs de bisserie ubuesque. Pour ceux qui malheureusement rateront le train menant vers ce délire résolument barré, la découverte prendra vite des allures de cauchemar interminable. Swiss Army Man est une étrangeté passablement tordue et déjantée, portée par deux comédiens impressionnants, dans des rôles pourtant excessivement difficiles.

BANDE-ANNONCE :

Par David Huxley

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.