NEWS: CLASH À L’ACADÉMIE DES OSCARS, LA PROJECTION DU LOUP DE WALL STREET CRÉÉ UN TOLLÉ…

Partagez cet article

L’Académie des Oscars serait-elle une institution prude des yeux et étroite d’esprit ? Certains doivent déjà hurler un « OUI » résonnant, devant leurs ordinateurs… Si l’audace n’a jamais été son point fort, il ne semblait pas non plus qu’elle soit une association de rigoristes passéistes vivant dans un autre temps. Et pourtant… Martin Scorsese vient d’en faire la douloureuse expérience lors de la projection officielle de son dernier film, Le Loup de Wall Street, samedi soir à Los Angeles, devant les membres de l’institution. Son portrait du courtier Jordan Belfort tout en démesure avec au menu sexe, alcool et drogues, a provoqué un tollé et a été accueilli de manière particulièrement virulente et houleuse par les membres statutaires des Oscars.
le-loup-de-wall-street
Il est relaté que, par exemple, l’ancienne actrice Hope Holiday (La Garçonnière, Irma la douce) s’est fendu d’un « trois heures de torture » sur son compte Facebook. Elle évoque également un incident qui aurait opposé Scorsese à un scénariste déchaîné, qui lui aurait hurlé dessus un « honte à vous » pas piqué des vers avant de quitter la salle furieux. Si les représentants de la Paramount calment le jeu en évoquant une information relayée de façon disproportionnée, ils ne cachent pas en revanche que l’accueil a été globalement plutôt négatif. De son côté, en conférence de presse post-projection, Scorsese a avoué que son film n’est effectivement pas pour tout le monde : « Je ne pense pas que ce film soit fait pour tout le monde et certainement pas pour les plus jeunes. » Ce n’est pas une première pour le cinéaste habitué aux polémiques. En 1995, Casino avait été hué, certains parlant même de « pornographie » et que dire de La Dernière Tentation du Christ qui avait provoqué colère et déchaînement dans les cinémas. Tout ceci est bien regrettable car, comme nous l’avons souligné dans notre chronique du film, Le Loup de Wall Street est absolument excellent. D’autant plus dommage que Leonardo DiCaprio risque bien de voir la statuette lui filer une fois de plus sous le nez vu la tension et dire qu’il l’a mérité très très largement serait un euphémisme ! En tout cas, tout ceci témoigne bien d’une hypocrisie étonnante car ce récit de la dépravation d’un homme obnubilé par l’argent n’est certainement pas ce que l’Academie a vu passer de plus choquant…

2 commentaires à propos de “NEWS: CLASH À L’ACADÉMIE DES OSCARS, LA PROJECTION DU LOUP DE WALL STREET CRÉÉ UN TOLLÉ…

  1. Ce n’est pas le « récit de la dépravation d’un homme obnubilé par l’argent » c’est la mise en images de l’ascension de cette caricature de trader, sans point de vue du réalisateur. Au final le film est aussi lourd que le scenario est pauvre.

  2. Je parie que ce sont les mêmes bien pensant de l’inteligentsia cinématographique qui descende en flèche scorcese et dérrière disent du bien de don jon non? pauvre monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.