LE SHOWEB DE LA RENTRÉE 2014 :
« THE JOKERS » EN FORCE, FAST 7, THE AVENGERS 2, LA FRENCH, ANT-MAN, L’AFFAIRE SK1, ASTÉRIX etc…

Partagez cet article
0 votes

Hier se tenait la première édition du « Showeb de la Rentrée ». Parce que jusqu’à présent, nous étions habitué au traditionnel Showeb de février. Mais l’actu devenant de plus en plus chargée en films-évènements et les blogueurs étant sans cesse plus nombreux, une édition intermédiaire a donc été rajouté en milieu d’année. Pour rappel, le Showeb est un event où les distributeurs peuvent venir présenter aux « professionnels du web » (comprenez les blogueurs) leur line up avec leurs principaux films à venir. Ce qu’on a retenu de celui-ci…showeb-logo

THE JOKERS, LE DISTRIB QUI MONTE, QUI MONTE ET QUI… MONTE

The Jokers et Le Pacte (souvent associés) distribuent à eux deux une quantité astronomique de films chaque année. Bien plus que la majorité des autres acteurs du cinéma. Dans la foulée de la présentation du line up de Le Pacte (tourné vers le cinéma d’auteur et dont on aura retenu quelques pépites comme le prochain Marjane Satrapi The Voices mais aussi le magnifique documentaire de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado Le Sel de la Terre), place à la présentation de The Jokers. L’un des très grands moments de la journée d’hier, et sans doute le plus drôle. Une vidéo moderne, écrite et travaillée où le studio a parfaitement résumer ces principales sorties à venir. Et c’est beau. Lost River de Ryan Gosling (qui affiche un formalisme sublime), l’horrifique REC 4, l’épatant Cold in July de Jim Mikle (un chef d’oeuvre à venir à la fin d’année), le violent Snow in Paradise de Andrew Hulme ou encore le film coréen Haemoo, film maritime produit par Bong Joon-Ho, au suspens visiblement éprouvant. Tout cela a été accompagné d’une vidéo hilarante mettant en scène Ryan Gosling qui pense mais qui ne parle pas parce qu’il est « mutique », le cinéaste Nicolas Winding Refn qui est « chelou » et l’anglais Ben Wheatley qui est content même si en apparence, il fait la gueule.

L’EMPIRE DISNEY (avec Marvel, Pixar, Lucasfilm…)

Malheureusement, on est pas limité pour vous parler de ce que l’on a vu côté Disney. Dommage, c’était parmi ce qu’il y avait de meilleur. Mais ordres des Etats-Unis. On a pu voir des choses mais interdiction de dire quoi. On va pas se plaindre, c’est déjà bien ! Pour la faire courte et rester dans les clous, on aura vu un long trailer et une séquence du tant attendu The Avengers 2 : Age of Ultron. Les images présentées au Comic Con de San Diego. Ce qu’on peut vous dire, c’est que cette suite a l’air de tout défoncer sur son passage. Sur le très peu que l’on a pu en découvrir, on sent étrangement certaines choses qui se dégagent instantanément. Plus d’émotion, plus d’épique, plus de soin apporté à la réalisation, à l’image, plus de maturité, plus d’humour, une meilleur gestion des personnages et surtout de leurs interactions… Tout ça en seulement quelques minutes ? Oui. C’est seulement une sensation mais Avengers 2 a l’air bien parti pour enterrer le premier. On est en revanche plus sceptique concernant Ant-Man de Peyton Reed. On n’aura pu voir qu’une courte séquence histoire de, mais le mélange action et miniaturisation nous laisse encore perplexe. A voir. Côté Pixar, le prochain animé de Pete Docter (Là-Haut) aura retenu l’attention de toute la salle. La bande-annonce a récemment été mise en ligne et le concept est fort original. En même, on s’interroge de l’efficacité de son concept sur 1h30… Voici Vice Versa (prévu pour 2015) :

On aura pu également voir le trailer du Cendrillon de Kenneth Branagh qui paraît comme un pur dessin animé Disney à l’ancienne mais en version live. Aussi déconcertant d’allure kitsch que visuellement merveilleux quand on se règle sur la fréquence de la démarche voulu avec ce film. Autre gros évènement, un premier trailer non finalisé pour le SF Tomorrowland de Brad Bird avec George Clooney et Hugh Laurie. Soyons clair, le film sera sans doute l’un des grands temps forts de l’année 2015. Le pitch : Liés par un sort commun, un adolescent brillant et optimiste doué d’une grande curiosité scientifique, et un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Ils veulent découvrir les secrets d’un lieu mystérieux situé quelque part dans le temps et l’espace, et qui semble n’exister que dans leur mémoire commune. Cet endroit s’appelle Tomorrowland… Rien sur Star Wars on s’en doutait, c’est trop tôt.tomorrowland-george-clooney

STUDIOCANAL : UNE ANNÉE PROMETTEUSE

StudioCanal affichait de sacrée belles choses dans leur line up à venir. On aura retenu le prochain Tim Burton Big Eyes avec Amy Adams, Christoph Waltz, et dont le trailer présenté était plus que séduisant.

Autre film alléchant, le Gunman de Pierre Morel avec Sean Penn, Idris Elba et Javier Bardem qui s’annonce explosif avec son casting 3 étoiles. On aura également retenu Paddington, l’ambitieuse production familiale StudioCanal dont voici les images. On aura eu droit à pas d’extraits en plus qui se sont avérés plus que convaincant. Paddington s’annonce enchanteur.

On attend également avec impatience le MacBeth de Justin Kurzel avec Michael Fassbender et Marion Cotillard ainsi que Serena de Susanne Bier avec Bradley Cooper et Jennifer Lawrence, annoncé avec un trailer émotionnellement épique. StudioCanal distribuera également L’Homme du peuple, le retour du célèbre Andrzej Wajda qui adapte l’histoire de Lech Wałęsa.Macbeth-Michael-Fassbender-Marion-Cotillard-570x294

PATHÉ DISTRIBUTION : La 1ère de Jamel Debbouze

On aura vu une première bande-annonce pour la première réalisation de Jamel Debbouzze. Et son Pourquoi J’ai Pas Mangé mon Père s’annonce fantastique. Aussi visuellement magnifique et original qu’il n’est hilarant sur quelques images. grosse attente côté cinéma français. capture-doeocran-2014-07-03-ao-11-51-48

Toujours chez Pathé, la comédie Papa ou Maman (4 février 2015) avec Marina Foïs et Laurent Lafitte s’annonce grinçante. L’histoire d’un couple sur le point de divorcer et qui ne se dispute PAS la garde des enfants. Ou plutôt, ils se disputent pour que l’autre l’ait. Tourné cet été, la bande-annonce montrée se sera révélée très drôle.

UNIVERSAL : DU BEAU, DU BON ET DU FAST 7 !

Le Line Up d’Universal aura été riche mais marqué par quelques monuments tant attendu qu’ils en éclipseraient presque le reste. On aura revu les trailer de Favelas de Stephen Daldry, du Septième Fils de Bodrov mais l’attention a été captée surtout par deux films majeurs : 50 Nuances de Grey et Fast & Furious 7. Pour les filles, on aura eu droit au trailer et à une séquence du premier, attendu pour la Saint-valentin. Ça promet d’être chaud. Messieurs, concernant Fast 7… On aura pu découvrir un teaser du film tout simplement bandant. passez-nous le terme mais Fast 7 a des chances de tout déchirer. En seulement quelques images, James Wan a su faire monter l’excitation au niveau de l’impatience. Ça s’annonce drôle, carré, efficace, geek, jouissif ! On aura également noté le film Invincible d’Angelina Jolie, sur l’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre Mondiale Louis « Louie » Zamperini. Un film qui s’annonce plutôt beau et fort.2066630.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

SND : PRIORITÉ À L’AFFAIRE SK1

Le studio filiale du groupe M6 a mis le paquet côté présentation sur le très très attendu L’Affaire SK1, qui relate l’histoire du flic qui a traqué pendant 10 ans, le serial killer Guy George. Réalisé par Frédéric Tellier et avec Raphaël Personnaz, Olivier Gourmet, L’Affaire Sk1 promet d’être une très grosse claque remue-ventre. La longue bande-annonce que l’on a vu voir (une version bientôt disponible) est franchement plus qu’emballante. Bien entendu, l’autre actualité phare du studio sera le prochain Astérix : Le Domaine des Dieux, à venir fin novembre. On nous en aura pas mal parlé et l’humour Alexandre Astier transpire des nouveaux extraits que l’on a pu voir. Ceux qui aiment Kaamelott vont se régaler à coups sûr.phpThumb_generated_thumbnailjpg

GAUMONT DISTRIBUTION : LA FRENCH et RESPIRE

Pas mal d’activité du côté » du plus vieux studio de France qui fêtera d’ailleurs en 2015, ses 120 ans (des choses de prévues). On aura surtout noté deux films. D’abord le tant attendu La French de Cédric Jimenez avec Dujardin, Lellouche et Magimel. Sur le papier, on sait depuis un bail que le film va être prometteur, avec son look à l’ancienne. On aura eu droit à un très long « résumé » du film. Bilan : La French a tout d’une tuerie totale réconciliant cinéma français et grands polars. On est un peu dans l’esprit d’un Mesrine de Richet, peut-être en plus formellement pensé côté interaction avec l’époque où son action se déroule. On notera aussi la comédie (à la bande-annonce drôle) avec Pio Marmaï, J’ai embrassé une fille où un homo tombe amoureux d’une femme.

EUROPACORP : UN PETIT FILM D’AUTEUR, UN GROS FILM D’ACTION, UNE COMÉDIE POPULAIRE – LE STUDIO DE TOUS LES CINÉMAS

Côté EuropaCorp, on nous bien évidement parlé de Taken 3, du succès de Lucy qui semble redonner des ailes à tout un studio (et qui va lui permettre de continuer dans sa stratégie de diversification, produisant de gros films d’action comme un The Homesman de Tommy Lee Jones) mais notre attention se sera porté sur le prochain film de Mélanie Laurent, réalisé par l’actrice. Respire s’annonce à l’image de son titre, à couper le souffle en terme d’émotions pures.

Un autre film dont on attendait rien a soudainement capté notre attention, c’est le BIS de Dominique Farrugia avec Dubosc et Kad Merad. Alors que le tournage vient de s’achever cette semaine, on a pu découvrir une première bande-annonce (déjà !). Bilan : hilarant ! Cette comédie risque bien de marquer le retour de « Farruge » au top du top de l’humour décalé.DUO

Pour conclure pêle-mêle, on aura également retenu un animé au visuel magnifique : 108 Roi-Démons de Pascal Morelli, que distribuera Gébéka Films. Le retour du bonhomme qui avait adapté Corto Maltese. Aussi du côté du distributeur Jour de Fête, le film Lilting ou la délicatesse est un film de Hong Khaou avec Ben Whishaw, Pei-Pei Cheng qui sortira le 15 octobre et qui promet d’être beau et bouleversant. Côté Wild Bunch, on aura retenu Les Enquêtes du Département V, le retour du scénariste de la saga Millenium, avec un nouveau thriller nordique très sombre et très violent. Les premières images sont fabuleuses. Également, la comédie dramatique sociale Discount de de Louis-Julien Petit (sortie le 21 janvier 2015). L’histoire d’employés d’un supermarché las de se faire avoir et qui ouvrent un commerce discount illégal en revendant les produits qui partent à la benne, dans la grande surface qui les emploie. Enfin, La Dernière leçon (16 septembre 2015), un film émouvant où une femme de 92 ans (Marthe Villalonga) annonce à ses enfants qu’elle veut mourir.

108 rois demons(108 Roi-Démons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.