LA GRANDE COURSE AU FROMAGE de Rasmus A. Sivertsen : la critique du film
sortie cinéma

Partagez cet article

la-grande-course-au-fromageMondo-mètre
note 3.5 -5
Carte d’identité :
Nom : Herfra til Flåklypa
Père : Rasmus Svitersen
Date de naissance : 2016
Majorité : 09 novembre 2016
Type : Sortie en salles
Nationalité : Norvège
Taille : 1h18 / Poids : NC
Genre : Comédie

Signes particuliers : Une comédie d’animation pleine de charme, qui enchantera les plus petits.

ACCROCHEZ VOTRE FROMAGE… PRÊT… PARTEZ !

LA CRITIQUE DE LA GRANDE COURSE AU FROMAGE

Résumé : Solan veut participer à la grande course au Fromage qui opposera son village au village voisin et ainsi montrer à tous qu’il est un vrai champion. En secret, il parie même la maison qu’il partage avec Féodor l’inventeur génial et Ludvig le Hérisson timide. Solan et ses amis vont vite découvrir qu’il auront à affronter de nombreux obstacles et adversaires de taille lors de cette grande aventure ! Pour remporter la course et sauver leur maison, ils vont braver montagnes, lacs gelés et précipices avec un fromage géant. 248656-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxDans l’ombre des puissants Disney et Pixar qui dominent le marché, La Grande Course au Fromage est une petite comédie d’animation descendue de la haute Norvège, outsider de la notoriété qui réussira peut-être l’exploit de se faire une jolie place dans les cœurs de ceux qui accepteront de partir à la rencontre de cet attachant moment de cinéma, aussi court que réjouissant. Adapté de l’univers de l’auteur et illustrateur Kjell Aukrust, La Grande Course au Fromage met en scène des personnages cultes dans son pays, véritables icônes de la culture populaire enfantine norvégienne. Simple, truculent, plein de charme, et préférant le savoureux de la stop motion artisanale aux graphismes lissés des ordinateurs, La Grande Course au Fromage est une modeste pépite follement attachante, mélangeant rires et aventure trépidante, dans un conte épris d’une forme de naïveté bienveillante et d’une drôlerie cocasse façonné dans la joie, l’entrain et la bonne humeur. Les plus jeunes s’amuseront des péripéties de cette cavalcade délicieusement délirante, alors que les plus grands se laisseront porter par le pouvoir de séduction de cet animé qui a ce petit cachet rétro en appelant aux dessins animés d’antan, sans méchanceté, sans prétention, sans rien d’autre qu’un parfum de délicieuse légèreté.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.