DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE (critique)

Partagez cet article
0 votes

jerry-lewis-dr-jerry-et-mr-loveMondo-mètre :
note 3
Carte d’identité :
Nom : The Nutty Professor
Père : Jerry Lewis
Livret de famille : Jerry Lewis (Julius Kelp / Buddy Love), Stella Stevens (Stella), Kathleen Freeman (Lemmon), Del Moore (Warfield), Howard Morris (le père), Elvia Allman (la mère)…
Date de naissance : 1963
Nationalité : USA
Taille/Poids : 1h47 – Budget NC

Signes particuliers (+) : L’énergie et le style de Jerry Lewis à son paroxysme.

Signes particuliers (-) : Cinématographiquement, le film ne valant rien, il ne reste vite pas grand-chose pour ceux m’adhérant pas au style de Jerry Lewis avec son humour forcé, idiot, potache et débilitant.

 

PROFESSEUR FOLDINGUE

Résumé : Un professeur de chimie, timide et tête de turc de ses élèves, est victime d’une mauvaise blague d’un de ses étudiants qui l’enferme dans le placard de sa classe. Secouru par Stella, jeune et jolie étudiante dont il est amoureux, il va se servir de sa mésaventure pour élaborer un élixir le transformant en playboy séducteur et macho, son opposé.

AwiBcOysvx3ZMj2iibbGVduC54S

L’histoire de la comédie américaine est riche en talents divers et variés. Il y eut les débuts avec les génies des premiers temps, les Buster Keaton, les Mack Sennett puis les Chaplin, Marx Brothers et autres Laurel et Hardy. Autant de comiques visuels du temps du muet, au sens prononcé du gags intelligents, certains alliant, sur la durée, forme et fond comme Chaplin notamment. Puis vînt la génération des subtils Hawks, Wilder ou Blake Edwards dont chaque film était un régal dans le maniement du verbe, du comique de situation privilégiant l’humour développé au gag efficace. Et il y a eu Jerry Lewis. Comique à succès aux Etats-Unis dont la popularité n’était plus à faire, Lewis fut une icône et se voulait l’héritier de cet ancien humour fait de farces et de gags visuels qu’il tentait de remettre au goût du jour car désuet et plus vraiment d’actualité.

nutty-professor-jerry-lewis

Docteur Jerry et Mister Love fait partie de ses plus grands succès dans sa longue carrière. Film culte réalisé en 1963, quelques années avant que sa côte de popularité ne redescende, il demeure aujourd’hui comme l’une des œuvres phares du comédien, succès en son pays mais aussi en Europe où l’acteur jouissait d’une forte sympathie, soutenu notamment par les grandes revues de cinéma comme Positif ou Les Cahiers du Cinéma.

Nutty Professor 16

Variation comique sur la nouvelle de Stevenson, Docteur Jekyll et Mister Hyde où cette fois-ci, c’est le « Hyde », l’être après transformation, qui se veut séducteur et attirant par opposition au « Jekyll » repoussant, Docteur Jerry et Mister Love est une fois de plus une farce centrée sur le seul intérêt notable du film, son interprète principal, les films de l’acteur étant réalisé par et pour lui. Illustration parfaite de l’humour à la Jerry Lewis, il confirme que son style est une pure affaire de goût. Potacherie caricaturale toujours dans l’excès de tout, Lewis tente de renouer avec un comique à la Sennett mais se rapproche davantage du style d’un Benny Hill. Lourd, poussif, pas drôle, on est là dans l’antithèse totale d’un humour raffiné à la Wilder ou Hawks. Affaire de goût donc, certains se taperont les cuisses devant les gags épais comme des tartes à la crème, les autres ne pourront que rester de marbre, consterné par tant de bêtise crasse. Pour ma part et pour ajouter une touche personnelle à ce papier, Jerry Lewis est un mystère auquel je suis hermétique. On notera que le film va inspirer un tout aussi consternant remake avec Eddy Murphy cette fois, en 1996, Le Professeur Foldingue.

Bande-annonce :

2 commentaires à propos de “DOCTEUR JERRY ET MISTER LOVE (critique)

  1. Every word in this piece of work is very clear and your passion for this topic shines. Please continue your work in this area and I hope to see more from you in the future. [url=http://www.jordan2013outlet.com]cheap jordans[/url] cheap jordans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.