LES COULISSES DU CINÉMA chapitre 116 : spécial « les moments marquants des Oscars » – partie 3/3
Dossier photos

Partagez cet article

C’est cette nuit que se tiendra à Los Angeles la 88eme Cérémonie des Oscars. A cette occasion, « Les Coulisses du Cinéma » consacrait trois numéros autour de l’illustre histoire de l’une des manifestations de cinéma les plus suivies au monde depuis… 1929 ! Photos & vidéos vous feront revivre quelques-uns des plus grands moments des Oscars d’hier et d’aujourd’hui. Troisième et dernier chapitre de notre rétro entamée il y a 15 jours.

Si vous avez raté le début…
– La première partie ICI
– Et la seconde partie ICI

77eme Cérémonie des Oscars (2005) : On attaque en douceur avec Al Pacino, en compagnie de Sidney Lumet récompensé d’un Oscar d’honneur. Le cinéaste avait participé à bâtir la légende « Pacino » avec Un Après-Midi de Chien en 1976.

77thpack_pacino lumet

74eme Cérémonie des Oscars (2002) : Halle Berry, heureuse et émue en recevant son Oscar de la Meilleure Actrice pour A L’Ombre de la Haine.

2002 halle berry

74eme Cérémonie des Oscars (1994) : Anna Paquin, 12 ans, qui reçoit son Oscar de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour La Leçon de Piano.

anna paquin 12 ans

7eme Cérémonie des Oscars (1935) : On reste du côté de l’enfance et on part en 1935 avec la petite Shirley Temple, 6 ans, qui reçoit son Oscar de la Jeunesse, récompense qui aura existé jusqu’en 1961, avant que les enfants nommés ne le soient dans la même catégorie que les adultes.

1934_temple_cobb

83eme Cérémonie des Oscars (2011) : Anne Hathaway et James Franco animent la Cérémonie. Si ce fut l’une des plus mauvaises présentations de ces dernières années, on se souviendra tout de même de ce sketch avec un James Franco travesti.

Anne Hathaway James Franco 2011

26eme Cérémonie des Oscars (1954) : Un petit détour par l’après-cérémonie en 1954, au prestigieux restaurant Romanoff. Confiant et pas inquiet, le producteur Buddy Adler (Tant qu’il y aura des hommes) laisse son Oscar au vestiaire ! Normal… Un curiosité amusante, immortalisée en photo.

Buddy Adler from here to eternity 1954 romanoff restaurant

25eme Cérémonie des Oscars (1953) : Elle n’a jamais été récompensée, ni même nommée et c’est bien regrettable. Marilyn Monroe, objet de toutes les attentions lors de l’édition 1953. On notera le regard pas discret pour un sou du monsieur à sa droite, en direction de son généreux décolleté.

marilyn 1953

65eme Cérémonie des Oscars (1993) : Clint Eastwood remporte les Oscars du Meilleur Réalisateur et Meilleur Film avec Impitoyable. Ici en coulisses, accompagné de Gene Hackman, lauréat de l’Oscar du Meilleur Acteur dans un Second Rôle Masculin pour le même film.

Actor Clint Eastwood, left, and Gene Hackman hold their Oscars backstage at the 65th Annual Academy Awards in Los Angeles, Monday, March 30, 1993. Eastwood won directing the best film for the move "Unforgiven" and Hackman won best supporting actor for the same film. (AP Photo/Douglas C. Pizac)

26eme Cérémonie des Oscars (1954) : Il fut un temps où c’était ça les tapis rouges des Oscars… Clark Gable et Grace Kelly.

kelly gable 26th

84eme Cérémonie des Oscars (2012) : Rose Byrne et Melissa McCarthy boivent un coup à la santé de Martin Scorsese. L’idée du truc ? Un pari. Dès que le nom de Scorsese était prononcé, le duo devait descendre une mini-bouteille de vodka. Au moment de remettre l’Oscar du Meilleur Court-Métrage Documentaire, le nom de Scorsese fut crié dans la salle (paraît-il par le réalisateur Tate Taylor). Ni une ni deux, le tandem s’est appliqué. Étonnant que ce soit passé en direct à la télévision américaine, dans une cérémonie aussi surveillée que les Oscars.

MCCARTHY BYRNE boivent un coup scorsese 2012

86eme Cérémonie des Oscars (2014) : Une scène devenue rapidement culte. Quand Ellen DeGeneres proposa en plein show, de commander des pizza en livraison pour nourrir les acteurs qui crevaient de faim. Et Brad Pitt ne s’est pas privé !

oscars-ellen-pizza_2839775c
oscars-ellen-pizza_2839775c2

71eme Cérémonie des Oscars (1999) : Grand moment d’émotion avec le sacre d’une Gwyneth Paltrow en larmes, récompensée pour sa prestation dans Shakespeare in Love.

FILE - In this March 21, 1999 file photo, Gwyneth Paltrow accepts the Oscar for best actress for her role in "Shakespeare in Love," during the 71st Annual Academy Awards in Los Angeles. (AP Photo/Eric Draper, file)

46eme Cérémonie des Oscars (1974) : On continue avec un peu d’humour et d’inattendu. On connaît l’extrême pudeur de la télé américaine. 74eme Cérémonie. Alors que l’acteur David Niven parle et lance une Elizabeth Taylor sur le point de remettre une statuette, le streaker Robert Opel traverse la scène derrière lui, entièrement nu ! Un moment inédit et incroyable dans l’histoire des Oscars. Selon certains dires, cette intrusion aurait été arrangée et planifiée de longue date.

opel-niven-streaker

46eme Cérémonie des Oscars (1974) : On reste justement avec Elizabeth Taylor et ce cliché de la star arrivant à la 33eme Cérémonie, témoignant de la folie à chacune de ses apparitions. On le répète mais ils devaient vraiment avoir de la gueule les tapis rouges de l’époque, quand même…

Taylor 1961

71eme Cérémonie des Oscars (1999) : L’italien Roberto Benigni remporte l’Oscar du Meilleur Acteur pour La Vie est Belle, et devient complètement dingue dans la salle ! Un moment devenu culte.

76eme Cérémonie des Oscars (2004) : Un autre immense moment de l’histoire des Oscars, le jour où Jim Carrey a remis un Oscar d’honneur à l’illustre metteur en scène Blake Edwards. Fou rire garanti pour ceux qui l’ont vécu en direct. (voir la vidéo à partir de 1’15).

69eme Cérémonie des Oscars (1997) : Et puisqu’on est dans le « culte », autant y rester avec les désormais célèbres « incrustations de Billy Crystal dans les films ».

68eme Cérémonie des Oscars (1996) : Une scène que l’on risque de ne pas revoir de sitôt… Quand Nicolas cage reçut son Oscar ! C’était en 1996 pour Leaving Las Vegas.

74eme Cérémonie des Oscars (2002) : Pour ceux qui comprennent l’anglais, un autre moment magique, le discours de Woody Allen sur New York, lors de la Cérémonie qui a suivi le 11/09. A la fois touchant et immensément drôle.

Et c’est sur ces bonnes choses que l’on termine ce troisième et dernier volet de notre rétro sur les temps forts de l’histoire des oscars. Rendez-vous le 28 février dans la nuit pour commenter la 88eme Cérémonie en direct sur notre page Facebook & Twitter.

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.