ALIBI.COM de Philippe Lacheau : la critique du film
Sortie cinéma

Partagez cet article
0 votes

alibi.comMondo-mètre
note 3 -5
Carte d’identité :
Nom : Alibi.com
Père : Philippe Lacheau
Date de naissance : 2016
Majorité : 15 février 2017
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h12 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Julien Arruti, Tarek Boudali, Nathalie Baye, Didier Bourdon, Nawell Madani, Medi Sadoun…

Signes particuliers : Une comédie délirante et efficace.

TOUT VA BIEN, ILS VOUS COUVRENT !

LA CRITIQUE DE ALIBI.COM

Résumé : Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, il élabore des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients… alibi.com_4

Après le carton en salles de Babysitting 1 et 2, la bande à Fifi est (déjà) de retour avec leur troisième long-métrage, une nouvelle comédie surfant sur un humour décalé « teenage-geek-cinglé ». Derrière les habituels Philippe Lacheau (également réalisateur), Julien Arruti, Tarek Boudali et Elodie Fontan (dont le charme est toujours une valeur ajoutée), Alibi.com recrute Nathalie Baye, Didier Bourdon et une longue liste de guest-stars venant passer une tête le temps de caméos tous plus drôles les uns que les autres.alibi.com_2

Dans la lignée des Babysitting, Philippe Lacheau and Co signent une comédie déjantée, menée tambour battant à grand renfort de gags, de vannes, d’aventures délirantes et de références geek à la pelle (Star Wars, Retour vers le Futur, Assassin’s Creed, Bloodsport...) qui feront mouche auprès des amateurs de pop culture. Loin d’être un monument de finesse et d’intelligence, Alibi.com revendique la simplicité de son envie de faire marrer tous ceux qui adhéreront aux mêmes délires incongrus que ses auteurs, avec comme armes brandies pour parvenir à ses fins, une absence totale de sérieux et une écriture libre qui a un petit quelque chose d’agréablement frais. Au final, la blague est tellement sincère dans ses intentions, qu’on finit par se prendre au jeu de cette petite folie rocambolesque fondée sur un pitch de départ amusant, exploité avec un esprit lorgnant du côté des comédies américaines actuelles et du style des frères Farrelly, dont Philippe Lacheau est un grand admirateur. Bête, drôle et efficace, Alibi.com fait passer un bon moment, et c’est déjà pas mal.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.