SIDE BY SIDE de Christopher Kenneally
Critique – Festival

Partagez cet article
0 votes

20345546.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxMondo-mètre
note 8 -10
Carte d’identité :
Nom : Side by Side
Père : Christopher Kenneally
Date de naissance : 2012
Majorité : Inédit
Nationalité : USA
Taille : 1h39
Poids : Budget NC

Livret de famille : Keanu Reeves, Martin Scorsese, James Cameron, David Fincher, les Wachowski, Lars von Trier, Danny Boyle, Steven Soderbergh, Robert Rodriguez, David Lynch, Robert Downey Jr, George Lucas, Christopher Nolan (eux-mêmes)…

Signes particuliers : Par un documentaire analysant une transformation majeure actuellement vécue par le cinéma, le réalisateur Christopher Kenneally et l’acteur Keanu Reeves nous embarque dans une l’immense histoire du septième art. Passionnant, pointu et pourtant ludique, une réussite à voir et à montrer dans toutes les écoles de cinéma.

 

L’HISTOIRE DU CINÉMA EST TOUJOURS EN MARCHE

LA CRITIQUE

Résumé : Le passage de la pellicule au numérique vu par les réalisateurs et chefs opérateurs majeurs de l’Histoire du cinéma.20345551.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx L’INTRO :

Acteur, réalisateur, auteur, poète, musicien, Keanu Reeves est aujourd’hui un artiste touche-à-tout accompli. Il pourra désormais ajouter une nouvelle corde à son arc : intervieweur et journaliste de cinéma de grand talent. Avec le documentaire Side by Side, le comédien que l’on sait éperdument cinéphile se glisse devant la caméra de Christopher Kenneally pour aller à la rencontre des acteurs majeurs du cinéma actuel, afin d’évoquer avec eux une transformation polémique qu’est en train de vivre le septième art depuis quelques années : le passage de la pellicule argentique au numérique. Si sur le papier ce changement peut sembler relever davantage de la simple évolution technologique, Keanu Reeves et son metteur en scène nous permettent de saisir à quel point il s’agit de bien plus que cela, en réalité d’une véritable révolution fondamentale. Au gré de son enquête, défilent de grands noms, de Martin Scorsese à James Cameron, de David Fincher aux Wachowski, de Lars von Trier à Danny Boyle en passant par Soderbergh, Robert Rodriguez, David Lynch, Robert Downey Jr, George Lucas ou encore Christopher Nolan. Avec leur concours, Keanu Reeves nous embarque dans une sorte de néo-Histoire du Cinéma documentarisée, tout en nous plongeant dans un débat passionnant entre les pro et les anti-numérique.20345549.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’AVIS :

Comment les caméras numériques remplacent petit-à-petit la matière « pellicule » et en quoi ce changement d’outil est majeur ? Voilà un sujet qui à priori, n’avait rien de spécialement attrayant pour les non-techniciens férus de nouvelles technologies, ressemblant plus à un travail ronflant mono-centré à destination des professionnels du métier. Et pourtant… Plus qu’un documentaire ultra-pointu sur un sujet très spécifique divisant les cinéastes de la planète entière, Side by Side se révèle être rapidement une œuvre de pur génie pour tous les amoureux du septième art. Une sorte d’immersion passionnée dans la grande Histoire du Cinéma, prenant un constat de départ scientifique d’actualité pour mieux l’insérer dans un portrait revisitant plus de cent ans d’art du film. Et Side by Side de nous entraîner avec un intérêt croissant de minute en minute, au centre de son sujet de fond et du champ des possibles qu’il met sur la table. Le tout sans jamais se montrer trop pompeux ou trop pointu pour les moins maîtres de technique d’entre nous.20345552.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Il y a les partisans du tout-numérique, ceux qui louent ses avantages évidents, qui en profitent pour en tirer parti. Et il y a ceux qui sont résolument contre, encore accrochés à la bonne vieille pellicule qui a fait ses preuves depuis des lustres. Chacun défend son point de vue dans un film enquêteur, questionneur, mettant en lumière à quel point le Cinéma de tradition que l’on connaît depuis des décennies est bel et bien en train de vivre une époque transformatrice excitante. Side by Side est un modèle de documentaire voire plus, un film à diffuser dans toutes les écoles de cinéma, brassant avec une cohérence magistrale, b.a.-ba des techniques cinématographiques expliqué avec simplicité et pédagogie, présentation des enjeux de la situation et arguments détaillés mais toujours intelligibles. Le résultat est brillant d’intelligence et de sérieux dans son savant dosage entre la réflexion pointue allant au fond de son sujet et l’accessibilité au plus grand nombre, le spectateur étant rarement lâché au milieu d’une cohorte de termes techniques poussés sans jamais être expliqués de façon cristalline.20345554.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sans cesse inscrit dans une neutralité qui lui sied fort bien, le film ne cherche jamais à faire dans l’œuvre progressiste engagée en faveur du pour ou du contre. Keanally et Reeves restent en retrait vis-à-vis de leur sujet, écoutent les uns et les autres sans jamais chercher à orienter le spectateur mais au contraire, laissant la cinéphilie personnelle de chacun décider pour lui de son opinion à l’égard de cette délicate question qui finalement, soulève bien plus d’interrogations qu’on ne pouvait le soupçonner. Captivant de part en part, Side by Side est un document indispensable pour tout cinéphile qui se respecte, pimenté par une absence de langue de langue de bois salvatrice qui permet d’aller au bout des choses.  

Bande-annonce :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.