NEWS : LE CINÉMA FRANÇAIS PERD UN TRÈS GRAND. RIP ALAIN RESNAIS…

Partagez cet article
0 votes

Tristesse. On apprend ce matin la mort du cinéaste Alain Resnais. Le metteur en scène français est décédé samedi soir à Paris à l’âge de 91 ans, selon une information AFP. Auteur respecté de la profession, des cinéphiles et du public, Alain Resnais, c’est une succession de grands films dont on retiendra Nuit et Brouillard, Hiroshima mon amour (son premier long-métrage en 1959), Stavisky, L’Année dernière à Marienbad, Smoking/Non Smoking, On connait la chanson, Les Herbes Folles… Sa carrière avait débuté en 1959 et il n’avait cessé de tourner depuis, récompensé pour Les Herbes Folles et l’ensemble de son oeuvre à Cannes en 2009. Il avait également remporté trois César pour Povidence, On connait la chanson et Smoking/No Smoking et plusieurs pris à la Berlinale ou à la Mostra de Venise. Avec lui, le cinéma français perd l’un des grands représentants de son « Nouveau Cinéma » moderne, souvent comparé à la vague des Roberto Rosselini ou Ingmar Bergman. Au cours de la vingatine de films qu’il aura signé, Resnais avait l’habitude de tourner avec des fidèles et on regrette déjà l’idée de ne plus le voir diriger la bande des Sabine Azéma, Pierre Arditi, André Dussolier ou encore Lambert Wilson… Son dernier film, Aimer, boire et chanter, allait sortir ce mois-ci, le 26 mars. RIP.139

Extrait « On Connait la Chanson » :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.