MORT DE ROBERT VAUGHN : Une nouvelle légende d’Hollywood s’en va
Disparition

Partagez cet article
0 votes

L’acteur américain Robert Vaughn est décédé ce vendredi 11 novembre à l’âge de 83 ans, des suites d’une leucémie. Le cinéma perd encore un de ses illustres artistes, en cette année 2016 décidément placée sous les ravages de la Grande Faucheuse. Célèbre tant pour avoir joué les pistoleros dans Les Sept Mercenaires de John Sturges, que pour avoir incarné Napoleon Solo au petit écran dans la série Des Agents très Spéciaux, Robert Vaughn était une légende, un « monsieur du cinéma » respectable et respecté. Il était aussi le dernier survivant de l’équipée des 7 mercenaires, le classique du western sorti en 1960.1bis-image-de-la-semaine-robert-vaughn Né en 1932 à New York, Robert Vaughn était issu d’une famille d’artistes. Après des études en sciences politiques, il décide de prendre le chemin des plateaux de cinéma. Le néo-acteur décrochera son premier rôle dans le célèbre Les dix commandements de Cecil B. DeMille en 1956. Un petit rôle seulement. L’année suivante, Le Carrefour de la vengeance lui offre sa première appariton créditée. A peine deux ans plus tard après s’être lancé dans le métier, sa prestation dans Ce monde à part de Vincent Sherman lui vaudra une nomination à l’Oscar du Meilleur Second rôle. Seulement le commencement. En 1960, Vaughn rejoint l’équipe des Sept Mercenaires, où il incarne le tueur ganté. Un rôle culte, face à des acteurs cultes. Suivra une carrière plus que bien remplie, essentiellement marquée par des seconds rôles de premier plan (dans Bullitt ou La Tour Infernale par exemple), par une belle poignée de séries B (L’invasion des soucoupes volantes, L’attaque des morts-vivants, C.H.UD II, Delta Force) et par une série qui fera de lui une star : Des Agents très Spéciaux (1964-1968).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.