Mort de l’acteur italien Franco Citti, icône chez Pasolini et symbole de la saga Le Parrain

Partagez cet article
0 votes

Entre les décès de David Bowie et d’Alan Rickman, la mort de l’acteur Franco Citti est presque passée inaperçue. Le comédien italien s’en est allé à l’âge de 80 ans, le 14 janvier dernier, à son domicile romain. Franco Citti est l’un des acteurs fétiches du cinéaste transalpin Pier Paolo Pasolini. On se souviendra éternellement de sa bouleversante prestation dans le Accatone de son ami, en 1961. L’année d’après, il brillera à nouveau aux côté d’Anna Magnani dans Mamma Roma. Le nom de Franco Citti parlera probablement surtout aux cinéphiles et pourtant, ce monstre de charisme magnétique était une étoile du septième art.accatone-crop-765x415Né en 1935, Franco Citti venait d’un milieu très pauvre. Son authenticité poussera Pasolini à le mettre en scène. Comme son frère Sergio Citti et son ami Ninetto Davoli, il sera l’un des hommes forts de la troupe pasolienne et apparaîtra dans la plupart des œuvres du maître (Accatone et Mamma Roma, mais aussi Œdipe roi, Le Décameron, Porcherie, Les Contes de Canterbury, Les Mille et Une Nuits). En 1971, Francis Ford Coppola fera appel à lui pour incarner Calo, le fidèle homme de main de Al Pacino dans la saga Le Parrain. Il apparaîtra ainsi dans les chapitres I et III où il sera l’un des symboles de la loyauté jusqu’à la mort. Des soucis de santé l’éloigneront progressivement du cinéma.df31d0b20dd26c41b1acd61511c22c58

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.