Mondociné

Le saviez-vous ? : Schwarzy a failli ne jamais être le Terminator (puis a créé la panique dans un resto)

Partagez cet article
Spectateurs

Quelle tête en l’air ce Schwarzy ! Mars 1984, James Cameron attaque le tournage de Terminator à Los Angeles, avec Arnold Schwarzenegger en vedette. Le comédien, qui incarne le T800, était aux anges pendant le tournage qui allait clairement booster sa carrière et le propulser super-star du cinéma d’action. Peut-être un peu trop aux anges d’ailleurs, à tel point qu’il oubliera parfois ce qu’il incarnait ! En effet, une après-midi, Schwarzy profita d’une petite pause sur le plateau pour filer dans Los Angeles histoire de manger un morceau. Il entrera dans un restaurant, s’installera et patientera gentiment en attendant que l’on vienne prendre sa commande… avant de réaliser que tout le monde le dévisageait. Rien d’incroyable jusque-là, après tout, Schwarzenegger qui entre dans un resto où vous êtes tranquillement en train de manger, ça attire l’attention. D’autant plus que l’acteur avait déjà sa petite notoriété depuis le succès de Conan Le Barbare. Mais Schwarzy va vite comprendre que si tout le monde le regarde ainsi, c’est peut-être tout simplement parce qu’il a oublié un léger détail en quittant le plateau : son maquillage ! Le matin même, Schwarzenegger venait de tourner une scène où le Terminator a le visage à moitié arraché, avec un seul œil. Problème, en s’éclipsant du tournage pour aller au resto, l’acteur a complètement zappé qu’il était maquillé. Résultat, c’est en Terminator qu’il a débarqué dans le restaurant, effrayant les clients qui étaient tranquillement en train de manger  ! Sacré Schwarzy ! Et dire qu’il a failli être privé de cette bonne rigolade… En effet, Schwarzenegger a bien failli ne jamais être le célèbre Terminator que l’on adore tous. Pourquoi ? Tout simplement parce que James Cameron n’en voulait pas et que de son côté, l’acteur n’était pas super emballé à l’idée de faire le film. Explications…

Quand la phase de casting a démarré, James Cameron était en quête d’un acteur pour jouer Kyle Reese, rôle qui reviendra finalement à Michael Biehn. Au départ, c’est ce rôle là que Schwarzy devait tenir. Avouons que l’on a un peu de mal à visualiser le truc. Ça tombe bien, James Cameron aussi avait un peu de mal avec l’idée. Le souci était que le boss d’Orion Pictures, qui finançait le film, avait sympathisé avec Schwarzy et le voulait absolument sur ce film. Pour jouer Kyle Reese par exemple. De son côté, James Cameron trouvait l’idée stupide car si le colosse autrichien incarnait Reese, alors il fallait trouver un acteur encore plus impressionnant que lui physiquement pour jouer le Terminator, sinon le rapport de force ne fonctionnait pas. Un festival de noms fut proposé allant d’O.J. Simpson à Lance Henriksen en passant par Mel Gibson et Stallone, qui eux deux refuseront. Bref, finalement, Cameron céda sous la pression et accepta de rencontrer Schwarzenegger en ayant d’avance un plan en tête pour faire capoter la réunion. Sauf que le cinéaste fut très impressionné par la stature et le charisme de Schwarzy… au point se de se dire qu’il ne ferait pas un bon Kyle Reese mais plutôt un excellent Terminator ! Finalement, on peut dire que James Cameron aurait eu tort de ne pas accepter cette rencontre. Tout comme Schwarzenegger d’ailleurs. Parce que notons que de son côté, l’acteur non plus n’y croyait franchement pas. Quand ce rendez-vous a eu lieu, l’acteur était en plein tournage de Conan Le Barbare. Lors d’une interview où on l’interrogeait sur ses étranges chaussures qu’il portait, Schwarzy s’est fendu de cette petite phrase : « C’est rien, c’est juste pour un film de merde que je vais faire, ça prendra quelques semaines« . Finalement, malgré ses réticences, Arnold acceptera de faire le film, considérant que son côté série B ferait que l’on en parlerait pas trop s’il se plantait au box office. On connaît la suite…

 

RETROUVEZ TOUS LES « LE SAVIEZ-VOUS ? » ICI

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux