Mondociné

Le saviez-vous ? : Al Pacino était prédestiné à jouer dans Le Parrain

Partagez cet article
Spectateurs

Croyez-vous au destin où êtes-vous plutôt du genre hasard et coïncidence ? Selon le bord auquel vous appartenez, vous verrez probablement l’histoire d’Al Pacino différemment. Fils d’une famille sans le sou du Bronx, Al Pacino a dû ramer un peu avant de devenir l’immense icône du cinéma qu’il est aujourd’hui. Pour financer ses études d’acteur, le jeune Pacino a enchaîné les petits jobs de coursier, concierge, contrôleur de bus… Pendant ce temps là, il s’exerçait en faisant du théâtre underground à New-York. Pas le choix, il fallait bien ronger son frein en attendant l’heure, d’autant qu’il n’avait été recalé à l’Actors Studio. En 1966, il retente sa chance et cette fois, ce sera la bonne. Pacino suivra les cours du fameux Lee Strasberg et apprendra « la méthode ». Après 2-3 petites prestations remarquées au théâtre -dont certaines lui ont valu des prix-, Al Pacino décrochera le premier rôle de Panic à Needle Park où il jouait un accroc à la drogue. Le film va tout lancer pour lui. Sa performance attirera l’attention d’un certain Francis Ford Coppola qui résistera sans bouger d’un poil contre les exécutifs de la Paramount pour imposer ce jeune acteur encore méconnu dans le rôle de Michael Corleone, fils du parrain Vito (Marlon Brando). Jack Nicholson, Robrt Redford, Warren Beatty étaient sur les rangs (et dans les petits papiers de la Paramount) mais Coppola n’a rien lâché… même quand le studio, mécontent des rushes, a cherché à virer Pacino au bout de quelques jours de tournage. L’histoire derrière, on la connaît. Pacino sera un fabuleux Michael Corleone pendant trois films et deviendra une star aux nombreux chefs d’œuvre. Bon ok le mec a refusé le rôle de Han Solo parce qu’il n’avait « rien compris au script » mais voilà, Scarface, L’Impasse, Cruising, Un Après-Midi de Chien, Le Temps d’un Week-end, Heat

Bref, tout ça pour dire que Le Parrain a changé sa vie. Le rôle de Michael Corleone a changé sa vie. Et c’est là que le dilemme « Concours de circonstance » vs « Destin » entre en piste. Si Pacino est né à East Harlem puis a grandi dans le Bronx, c’est parce que ses grands-parents y avaient posé leurs valises quand ils immigré aux Etats-Unis… D’où venait-ils à la base ? De Sicile. Et d’où en Sicile ? Pas de Palerme, ni de Catane ou de Syracuse mais d’une « charmante » petite ville paumée au milieu des montagnes siciliennes : Corleone ! La même ville, célèbre pour son histoire mafieuse, qui a inspiré le nom de la famille du Parrain au romancier Mario Puzo. Alors oui, sans doute le hasard, mais peu importe, l’histoire est plus belle et amusante quand on pense qu’Al Pacino était vraiment prédestiné à jouer Michael Corleone dans Le Parrain !


Par Nicolas Rieux

RETROUVEZ TOUS LES ANECDOTES « LE SAVIEZ-VOUS ? » ICI

p>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux