« L’ANTHOLOGIE ALMODOVAR » : Un coffret Blu-ray réunissant presque toute l’oeuvre d’Almodovar
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article

Sa carrière court depuis près de 40 ans, sa filmographie a dépassé les 20 longs-métrages, sa renommée est toujours aussi forte, et la demi-tonne de prix qu’il collectionne depuis plusieurs décennies en fait l’un des réalisateurs les plus en vue du cinéma européen. Pedro Almodovar n’est pas qu’un nom, c’est un symbole du septième art espagnol, c’est un passionné, c’est un univers singulier, c’est une œuvre parsemée de pépites. Et si certains le disent en perte de vitesse depuis quelques années, chacun de ses nouveaux films reste un petit événement pour les cinéphiles qui le suivent depuis si longtemps. Récemment en compétition à Cannes pour la énième fois de sa carrière avec Julieta, Pedro Almodovar a vu la très convoitée Palme d’or lui échapper encore une fois. Décidément, à croire qu’il n’y parviendra jamais. Et pourtant, dieu sait à quel point il l’aurait méritée par le passé. Avec Volver par exemple. Ou Etreintes Brisées. Avec Tout sur ma Mère aussi. Ou plus lointainement, avec Femmes au Bord de la Crise de Nerfs, Attache-Moi, Talons Aiguilles et on en passe.almodovar-anthologie-bluray

Après une récente reprise de tous ses films aux Fauvettes, le cinéma parisien spécialisé dans la mise en valeur du patrimoine, l’œuvre de Pedro Almodovar s’offre aujourd’hui une nouvelle mise en valeur en Blu-ray, dans un coffret « Anthologie » à paraître chez TF1 Studio. L’éditeur nous avait déjà concocté un coffret DVD il y a quelques années, mais rien d’aussi consistant que cette fois. 18 films, 14 restaurés en 2k, dont 13 inédits en Haute Définition, et l’essentiel du cinéaste ibérique à redécouvrir sous un nouveau jour. De son premier « vrai » long-métrage Pepi, Lici, Bom et Autres Filles du Quartier (1980) au récent Julieta, de Dans les Ténèbres à Volver, en passant par En Chair et en Os, Kika, La Mauvaise Education et (presque) tous les autres, c’est une énorme page de l’histoire cinématographique de Pedro Almodovar que l’on aura l’occasion de (re)découvrir dans ce coffret exceptionnel à venir le 25 octobre, clairement l’édition la plus ample jamais consacrée au metteur en scène à ce jour.159769_back

Au programme pour être totalement exhaustif et dans l’ordre de leur réalisation : Pepi, Lici, Bom et Autres Filles du Quartier, Dans les Ténèbres, Qu’est-ce que j’ai fais pour mériter ça ?, La Loi du Désir, Femmes au Bord de la Crise de Nerfs, Attache-Moi, Talons Aiguilles, Kika, La Fleur de mon Secret, En Chair et en Os, Tout sur ma Mère, Parle avec Elle, La Mauvaise Education, Volver, Etreintes Brisées, La Piel que Habito, Les Amants Passagers et Julieta. 18 films donc au total et en gras, ceux qui paraissent pour la première fois en Blu-ray. Seuls trois absents au menu des festivités, le film amateur Folle, Folle, Follemen Tim !, Le Labyrinthe des Passions et Matador. A noter que Pepi, Lici, Bom et Autres Filles du Quartier sera le seul long-métrage uniquement proposé en DVD dans ce coffret gigantesque, annoncé au prix attractif de 119€.

Par ailleurs, plus de 2 heures de suppléments viendront agrémenter cette belle collection, dont un sujet sur la Movida, le mouvement culturel porté par la nouvelle jeunesse artistique espagnole post-Franco, et dont Almodovar aura fait figure de principal étendard. Egalement au programme, de nombreux entretiens avec la « Bande à Pedro », comme Victoria Abril, Rossy De Palma, Pénelope Cruz ou encore Javier Camara.almodovar_anthologie

Dès lors qu’on lance quelques-uns des Blu-ray au menu de cette anthologie fantastique, on ne pourra qu’être séduit par la qualité de l’image qui habite cette fabuleuse collection. Que ce soit les plus anciens longs-métrages tels que Dans les Ténèbres (1983) ou Femmes au Bord de la Crise de Nerfs (1988) ou bien les plus récents (Tout sur ma Mère, Volver ou Parle avec Elle), on est immédiatement séduit par la beauté des images, soutenue par le délice des bandes sons typique du cinéma d’Almodovar. Oubliée la qualité relative de certains des DVD que l’on pouvait posséder, et qui commençaient à souffrir du contraste avec le passage à la haute définition. Les amoureux du chouette « Pedro » vont être conquis, l’essentiel de son œuvre sort encore plus grandi de cette pépite de l’édition vidéo, attendue depuis un moment pour les amateurs du Blu-ray. Pas mal de galettes DVD vont filer à la cave !

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.