DRAGON INN & A TOUCH OF ZEN : Deux chefs-d’œuvre de King Hu en Blu-ray collector
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article
0 votes

coffret-king-hu-jaquette-carlotta-e1474096098259Mondo-mètre
note 5 -5
Carte d’identité :
Nom : Dragon Inn & A Touch of Zen
Père : King Hu
Date de naissance : 1967 & 1971
Majorité : 21 septembre 2016
Type : Sortie Blu-ray
Nationalité : Taïwan
Taille : 1h51 et 2h59
Genre : Arts martiaux, Action

Signes particuliers : Deux chefs-d’œuvre de l’un des plus grands cinéastes de l’histoire du cinéma asiatique, désormais disponible en coffret Blu-ray/DVD.

KING HU AU SOMMET DE SON ART

LA CRITIQUE DE DRAGON INN & A TOUCH OF ZEN

Dragon Inn : Le puissant eunuque Cao Shaoqin sème la terreur parmi son peuple. La police secrète vient d’exécuter le loyal Yu Qian, précepteur du prince et ministre de la Défense, accusé à tort d’avoir aidé des étrangers. Ses trois enfants sont, eux, condamnés à l’exil hors du pays. Mais Cao Shaoqin prévoit en réalité de les exterminer en chemin : il ordonne à ses deux fidèles commandants de préparer une embuscade à l’Auberge du dragon, située près de la frontière. Cet endroit, habituellement désert en la saison, est bientôt envahi par les membres de la police secrète et par de mystérieux combattants, venus protéger les jeunes Yu…

A Touch of Zen : Chine, sous la dynastie Ming. Gu Shengzai, vieux garçon lettré exerçant la profession de peintre et d’écrivain public, mène une vie tranquille avec sa mère, laquelle cherche à tout prix à marier son fils. Lorsqu’une nouvelle voisine vient s’installer dans la maison d’à côté, l’occasion est inespérée. Mais cette jeune fille mystérieuse n’est autre que Yang Huizhen, dont le père a été assassiné par la police politique du grand eunuque Wei et qui est depuis recherchée pour trahison… a-touch-of-zen-11

Fort du succès de L’Hirondelle D’Or en 1966, lequel renouvela totalement le wu-xia-pian asiatique de l’époque par sa dimension artistique fabuleuse, King Hu s’est rapidement imposé comme l’un des meilleurs cinéastes hongkongais et taiwanais (son autre « pays », qu’il rejoindra après ses démêlés avec la toute-puissante Shaw Brothers) des années 60-70, en signant un nouveau doublé gagnant dans les années qui suivirent. Tout d’abord, Dragon Inn, une première marche installant définitivement son génie, avant la reconnaissance internationale qu’il acquerra avec A Touch of Zen, sorti en 1971 puis primé tardivement à Cannes en 1975. Après un travail de restauration et une ressortie en salles largement commentée l’été dernier, ces deux films cultes qui ont marqué à jamais l’histoire du cinéma asiatique (et en général), arrivent en Blu-ray collector dans deux éditions qui feront le bonheur des cinéphiles.dragon-inn-01

Avec Dragon Inn, King Hu poursuit sa « trilogie des auberges » et signe un monument qui affirme encore un peu plus, sa fascinante virtuosité stylistique et narrative. Loin du cinéma HK qui alterne réussites et productions à la chaîne destinées à faire profiter d’un genre au sommet de sa popularité, King Hu revendique un cinéma différent, plus fin, plus lettré, plus esthétisé, plus maîtrisé, à mi-chemin entre l’œuvre d’art et le divertissement magnifique. Dragon Inn incarne parfaitement ce qu’était King Hu. La virtuosité des combats majestueux répond à la finesse des échanges verbeux, l’intelligence artistique répond à la dimension spectacle et le film vire du côté du monument cinématographique, sorte de compromis entre le film d’auteur et le grand divertissement de qualité. Car King Hu était exigeant et cela se sent à chaque plan de ses bijoux offerts comme des cadeaux aux cinéphiles du monde entier.a-touch-of-zen-04

Trois ans plus tard, King Hu poursuit dans la veine d’un cinéma vantant les mérites de la grande chevalerie. Il s’attèle à l’adaptation d’un classique de la littérature chinoise et signe probablement le film grand wu xia pian de l’histoire. A Touch of Zen est une expérience indescriptible, un drame d’action romanesque, chevaleresque, philosophique, dans lequel le cinéaste affiche les nombreuses influences qu’il a pu assimiler et digérer. La peinture, la calligraphie, l’opéra chinois, le Bouddhisme, le western spaghetti de Sergio Leone, le cinéma de samouraï japonais de Kurosawa… A Touch of Zen est un pont entre les arts, mais avant tout un film d’exception. Comme dans Dragon Inn, il s’agit de mêler un sens aiguisé de l’exigence artistique et plastique, avec des valeurs humaines dominantes, le tout dans une aventure qui transporte le spectateur du côté de la quintessence d’un cinéma aussi émouvant qu’intelligent, aussi habile que fin et créatif.dragon-inn-08

Avec ces deux chefs-d’œuvre réédités dans des éditions somptueuses, Carlotta Films offre deux véritables cadeaux aux amoureux du cinéma martial et aux amoureux du grand cinéma tout court. Deux films majeurs, deux films entrés dans l’histoire, qui se revoient et se revivent dans des éditions magnifiquement restaurées, avec une image à se damner de beauté. Deux éditions par ailleurs agrémentés de suppléments passionnants. Un sujet de 15 minutes sur la galette de Dragon Inn et un autre de 18 minutes sur celle de A Touch of Zen, pour mieux comprendre à quel point King Hu était un immense metteur en scène, probablement l’un des plus grands qu’ait connu le continent asiatique, aux côtés des Kurosawa et quelques autres.

BANDE-ANNONCE « DRAGON INN » :

BANDE-ANNONCE « A TOUCH OF ZEN » :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.