DISCOUNT de Louis-Julien Petit
Critique – Sortie Ciné

Partagez cet article
0 votes

140899Mondo-mètre
note 7-10
Carte d’identité :
Nom : Discount
Pères : Louis-Julien Petit
Date de naissance : 2014
Majorité : 21 janvier 2015
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h45 / Poids : NC
Genre : Comédie dramatique

Livret de famille : Olivier Barthelemy (Gilles), Corinne Masiero (Christiane), Pascal Demolon (Alfred), M’Barek Belkouk (Momo), Pablo Pauly (Hervé), Sarah Suco (Emma), Zabou Breitman (Mme Benhaoui)….

Signes particuliers : Une comédie sociale pleine de verve et de fraîcheur, dans la veine du cinéma du Ken Loach des années 90/2000. Le Prix du Public au dernier Festival d’Angoulême.

UN BONHEUR À PRIX CASSÉ

LA CRITIQUE

Résumé : Pour lutter contre la mise en place de caisses automatiques qui menace leurs emplois, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif », en récupérant des produits qui auraient dû être gaspillés…discount 3 L’INTRO :

Discount est tout petit film que l’on aimerait voir appelé à une grande destinée. De ces longs-métrages sincères, qui ne bénéficient pas de l’exposition médiatique d’une gigantesque production, qui ne bénéficie pas d’un budget colossal gaspillé en futilité, mais qui s’avère tellement méritant, qu’on ne pourrait et ne voudrait que lui souhaiter de devenir un phénomène de société. Réalisateur sur le programme court Bande Démo, Louis-Julien Petit signe là son premier long-métrage, une comédie sociale sans grandes têtes d’affiche (en dehors de Zabou Breitman) mais portée par une flopée de talents, Olivier Barthélémy (issu du collectif Kourtrajmé et vu dans Aux Yeux de Tous ou Largo Winch II), Corinne Masiero (11.6), Pascal Demolon (Radiostar), M’Barek Belkouk (La Marche), Pablo Pauly (Amour sur Place ou à Emporter) ou Sarah Suco (Demi-Sœur).discount 2L’AVIS :

Comédie dramatique et sociale qui importe le style du britannique Ken Loach dans le cinéma français (plus particulièrement le Loach des années 90/2000), Discount est un film de société engagé aussi féroce qu’il ne peut être drôle et touchant. Une œuvre coup de cœur qui n’aura peut-être pas à elle-seule, le pouvoir de changer les choses mais si elle pouvait au moins éveiller quelques consciences…. Car à l’image de son leitmotiv, ce sera en étant tous « solidaires » que l’on parviendra à quelque-chose. Gaspillage, course au rendement, exploitation du petit prolétariat, logique de rentabilité au détriment des clients et des employés, déshumanisation du monde professionnel, responsables intermédiaires acculés, Discount transpire le vrai, la justesse, le réalisme et la sincérité en mettant en exergue certaines des tares de notre société actuelle, dénoncées avec acuité et intelligence.discountDiscount mérite attention et respect. Arrêtez-vous absolument du côté de cette enseigne qui avec humilité et sincérité, souffle un vent d’air frais dans la production hexagonale. Louis-Julien Petit évite avec talent, tous les pièges de la facilité, de la naïveté utopiste, de la dénonciation facile et aveuglée, du manichéisme et des clichés benêts. Ses quelques micro-caricatures délicieusement acerbes, le cinéaste les utilise non pas par manque de clairvoyance, mais pour mieux personnifier certaines idées, renforcer son discours général et hisser son film vers la fable tragicomique aussi doucement enragée que brillante. De discount, cette belle histoire n’en a ni son humanisme, ni son courage, ni sa perspicacité. Avec l’aide d’une distribution remarquable, Louis-Julien Petit signe un « grand petit film ». Un régal intelligent qui a des choses à dire et qui les dit bien, doublé d’un feel good movie qui donne des ailes et qui communique son envie de participer à un effort pour changer les choses. Après Polisse qui s’invitait dans les coulisses du monde horrifiant de la police, Hippocrate qui pénétrait dans celui des hôpitaux pour révéler ses travers, Discount met en lumière le cynisme écœurant des supermarchés par le prisme des meilleurs représentants de leurs méthodes : les enseignes de hard-discount. Humble et fort. Un vrai coup de cœur, vous dit-on.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.