COMMENT TUER SA MÈRE de David Diane & Morgan Spillemaecker : la critique du film
sortie cinéma

Partagez cet article
12 votes

[Note spectateurs]

Carte d’identité :
Nom : Comment tuer sa mère
Père : D. Diane, M. Spillemaecker
Date de naissance : 2018
Majorité : 13 juin 2018
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h20 / Poids : NC
Genre
: Comédie

Livret de famille : Vincent Desagnat, Chantal Ladesou, Julien Arruti, Joséphine Draï…

Signes particuliers : Une comédie qui ne tient que par la truculence du jeu de Chantal Ladesou.

TATIE LADESOU !

LA CRITIQUE DE COMMENT TUER SA MÈRE

Résumé : Dans la famille Mauret, les trois enfants n’avaient certainement pas demandé une mère aussi odieuse, déjantée… et dépensière ! Pour Nico, l’ainé, qui les entretient tous, c’en est trop ! Il propose à Ben, son jeune frère fainéant, et à Fanny, sa sœur complètement dépassée, une solution radicale : assassiner leur mère pendant le traditionnel déjeuner du samedi… 

Quand l’assistant-réalisateur de l’effroyable La Dream Team rencontre celui du portnawak Babysitting 2, et qu’ensemble ils accouchent d’une comédie aux allures de pseudo-croisement entre Tatie Danielle et Comment Tuer son Boss ?, ça donne Comment tuer sa mère, adaptation d’une pièce de théâtre à succès. C’est la ronchonne rigolote Chantal Ladesou qui reprend le rôle jadis tenu par Eva Darlan sur les planches. Joséphine Draï, Vincent Desagnat et Julien Arruti incarnent trois frères et soeurs qui décident d’assassiner leur odieuse de mère dans un jour de ras-le-bol absolu. Sauf que pour réussir leur coup, encore faut-il savoir comment s’y prendre !

Faites dérouler la bande-annonce du film et il y aura de grandes chances que vous esquissiez quelques sourires (voire quelques rires) en voyant Chantal Ladesou faire du Chantal Ladesou, en savoir râler, médire, balancer des horreurs avec une méchanceté impayable. Pour le coup, le choix de casting était plutôt bon et la comédienne se régale dans le rôle de cette mère odieuse et sans filtre, qui balance tout ce qui lui passe par la tête sans aucune retenue politiquement correcte. Malheureusement, Chantal Ladesou armée du caractère de cochon de son personnage, se révèle vite la seule et unique caution digne d’intérêt d’un film qui brille par sa non mise-en-scène tragique. Aussi platement réalisé que platement écrit -le rythme d’une pièce diffère de celui d’un long-métrage et il serait temps que pas mal de réals le comprenne- Comment tuer sa mère étire son postulat de manière extrêmement poussive et l’on finit par se lasser du seul et unique ressort d’une mère capable de balancer les pires horreurs à ses enfants dans des envolées de franchise coupable. L’argument, amusant au départ, est trop mince pour tenir un long-métrage entier.

BANDE-ANNONCE :

Par David Huxley

2 commentaires à propos de “COMMENT TUER SA MÈRE de David Diane & Morgan Spillemaecker : la critique du film
sortie cinéma

  1. Seb fou de bon ciné: nous avons quitté la salle incapable de supporter une
    telle stupidité,en colère et le sentiment de s’être fait avoir par la bande
    annonce et la présence de Ladesou, les sens dessous-dessus car déçu, et
    ça a couté combien…!ho le plus drôle était encore le poulet, quel rôle, il mérite un césar lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.