MI-5 INFILTRATION de Bharat Nalluri : la critique du film [Sortie e-cinema]

Partagez cet article
0 votes

MI5 Infiltrationnote 2.5 -10
Nom : Spooks: The Greater Good
Père : Bharat Nalluri
Date de naissance : 2015
Majorité : 18 septembre 2015
Type : Sortie e-cinema
Nationalité : USA
Taille : 1h44 / Poids : NC
Genre : Thriller, Espionnage

Livret de famille : Peter Firth (Harry), Kit Harington (Will), Jennifer Ehle (Geraldine Maltby), Elyes Gabel (Adem), Tuppence Middleton (June Keaton), Lara Pulver (Erin), Tim McInnerny (Mace)…

Signes particuliers : Kit Harrington lâche le Mur de Game of Thrones pour aller faire un tour du côté de l’univers des espions !

PAS GRAND-CHOSE À DIRE

LA CRITIQUE

Résumé : Quand le dangereux terroriste Adem Qasim échappe à la garde des services secrets du MI-5 lors d’un banal transfert, le célèbre agent Harry Pearce, à la tête de l’unité antiterroriste, est accusé. Un scandale jamais vu dans l’histoire du MI-5. Alors que la suspicion grandit et que l’on recherche d’éventuelles complicités au plus haut sommet du pouvoir, l’espion déchu Will Holloway est la seule personne à pouvoir reconstituer le puzzle. La traque commence…Kit-Harington-in-Spooks-009L’INTRO :

Qu’est-ce que le e-cinema ? Pour la plupart, ni plus ni moins qu’un nom ronflant pour ne pas dire VOD. Pour d’autres, un nouveau moyen de distribution plus souple juridiquement, permettant de proposer plus rapidement que la vidéo, des films d’un certain standing. Traduction avec des stars et du budget. Pourquoi donc ne pas passer par la case « sortie en salles » ? Parce que beaucoup de ces films en question, ne seraient pas vraiment viables au cinéma, pas assez vendeurs ou trop adressés à une niche. Toujours est-il que depuis quelques mois, le e-cinema s’active en terme de communication pour s’imposer et proposer de plus en plus des choses. Et nous voilà à nouveau du côté de la VOD. Comme avec elle, dans le e-cinema, on trouve à boire et à manger. Alors que l’on a été plutôt emballé par des films comme Green Inferno, 99 Homes ou Kill Your Friends, on se retrouve face à des Kickback avec « l’acteur » Vincent Mc Doom ou le faiblard Son of a Gun avec Ewan McGregor. Oui, dans le e-cinema, il y a de tout, des petites trouvailles intéressantes et des navets dont on ne sait trop quoi faire, et qui y trouvent abris et refuge. MI:5 Infiltration, réalisé par Bharat Nalluri (le gars responsable de The Crow 3 – Salvation, s’il vous plaît) est de cette dernière catégorie. Adaptation ciné de la série britannique éponyme avec la courgette inexpressive Kit Harington (le cultissime Jon Snow de Game of Thrones), MI:5 Infiltration aura probablement des arguments pour séduire un certain public, d’un côté les fans de la série, de l’autre les excité(e)s du beau Kit. Malheureusement, un public insuffisant pour faire de MI:5 Infiltration, un film au potentiel assez fort pour se payer une sortie en salles.MI5 Infiltration_2L’AVIS :

Et finalement, c’est pas plus mal. A l’heure où quantité de bons longs-métrages ne parviennent pas à se frayer un chemin vers les salles obscures obstruées chaque semaine par un amas de nouveautés, avait-on vraiment besoin de voir MI:5 Infiltration s’y inviter ? Dans l’absolu, on aurait pas été contre si le film de Bharat Nalluri avait été bon, mais malheureusement pour lui, c’est loin d’être le cas. Pire que « pas bon », il y a ces films qui n’inspirent qu’un triste sentiment d’inutilité totale. Sur la foi d’un script au vide certain, conduit mollement par son réalisateur neurasthénique, MI:5 Infiltration ne propose rien, ni un solide plaisir coupable, ni un sympathique divertissement à regarder d’un œil, et encore moins un film de qualité armé d’une vision quel qu’elle soit. Produit désincarné et fade comme le tofu, MI:5 Infiltration se traverse sans jamais vraiment intéresser. Un ennui poli, peu anobli par la présence du beau Kit Harington, certes très bien en Jon Snow dans GOT où on lui demande seulement d’être et de faire le mec sombre en tirant la tronche, mais qui n’a de cesse de confirmer ses difficultés à être un véritable acteur digne de ce nom.

LA BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.