ANTARCTICA de Koreyoshi Kurahara [Critique – Sortie DVD/Blu-ray]

Partagez cet article

Capture d’écran 2015-02-12 à 15.52.55Mondo-mètre
note 7-10
Carte d’identité :
Nom : Nankyoku Monogatari
Père : Koreyoshi Kurahara
Date de naissance : 1983
Majorité : 04 février 2015
Type : Sortie DVD, Blu-ray
Nationalité : Japon
Taille : 2h03
Poids : Budget NC
Genre : Drame, Aventure

Livret de famille : Ken Takakura (Ushioda), Tsunehiko Watase (Ochi), Eiji Okada (Ozawa), Masako Natsume (Asako)…

Signes particuliers :  Amateurs de paysages extraordinaires, d’animaux et de films émouvants, vous connaissez Antarctica ? Sinon, le voici qui sort enfin en Blu-ray !

DES CHIENS ET DES HOMMES

LA CRITIQUE

Résumé : Au cours d’une expédition scientifique, deux chiens de traîneau, Taro et Jiro, se trouvent égarés en pleine montagne. Antarctica raconte l’histoire bouleversante de ces deux chiens livrés à eux-mêmes et la quête de leurs maîtres prêts à tout pour les retrouver.Capture d’écran 2015-02-12 à 16.20.12 L’INTRO :

Antartica… Les vastes étendues du pôle Sud, la glace, le froid, des chiens huskies qui luttent pour leur survie dans un milieu hostile, un récit plein de bravoure et d’émotion… Pour la jeune génération, ce souvenir évoquera le film produit en 2005 par les studios Disney, réalisé par Frank Marshall, avec Paul Walker en vedette. Mais pour les plus vieux, cette tendre aventure animalière n’est qu’un film anecdotique destiné aux plus jeunes et trahissant un film culte qui aura remué bien des enfances. Pour eux, Antarctica, c’est autre chose. C’est un classique du cinéma des années 80, film nippon de Koreyoshi Kurahara sorti en 1983, porté par un thème célèbre signé Vangelis, et dont le récit était nettement plus triste et bouleversant. Un récit qui adaptait avec davantage de fidélité, une histoire vraie qui aura ému le Japon tout entier en 1958, alors que l’île apprenait la tragédie qui s’est déroulée dans les lointaines contrées de l’Antarctique, où une expédition de scientifiques a été contrainte d’abandonner quinze chiens de traîneau à leur propre sort suite à des difficultés climatiques impossibles. Durant un an, Goro, Kuma, Riki, Anko, Shiro, Jack, Deri, Taro ou Jiro ont du se battre contre la nature pour survivre, seuls, affamés, crispés par le froid et assaillis par les nombreux dangers qui les guettaient.antarctica02 L’AVIS :

Avec ses images exceptionnelles, sublimées par la partition de Vangelis et la caméra aérienne de Kurahara qui survole ces horizons blancs infinis du bout du monde, Antarctica nous entraîne dans un voyage lointain, aux confins de la banquise, pour une épopée animalière pleine de beauté, de force et d’émotion. Pleine de remords et de tristesse aussi, alors que se dessine la tragédie de ces braves bêtes magnifiques et déifiés, dont la prestance n’a d’égale que l’attachement amoureux que l’on se plaît à ressentir pour elles tout au long de leur périple contre la faim, le froid, la peur. Antarctica est un film touchant, déchirant même, que ce soit dans le drame animalier ou humain. Car avec beaucoup d’intelligence, Kurahara navigue dans son récit entre l’aventure de ces chiens abandonnés et la culpabilité de leurs maîtres de les avoir laissé là-bas à contrecœur. Ce qu’il gagne en réalisme par ses allures de documentaire, Antarctica le perd parfois en émotion par manque de lyrisme poétique dans l’écriture d’un scénario un peu trop mécanique une fois ses enjeux dessinés. L’inverse d’un L’Ours de Jean-Jacques Annaud par exemple. Mais qu’importe, le résultat fait quand même mouche et enivre. Et aussi stupide que cela puisse paraître (à écrire comme à lire), ces chiens sont quand même de sacrés bons et beaux comédiens !Capture d’écran 2015-02-12 à 16.32.28

LE TEST BLU-RAY

La beauté des images de la banquise et de l’aventure sublimement poignante que Koreyoshi Kurahara nous narre, seyait bien à la Haute Définition du Blu-ray. Antarctica est aujourd’hui à redécouvrir grâce à son nouveau master restauré. Sans suppléments malheureusement (mis à part la bande-annonce), mais avec une image magnifique qui propulse l’œuvre au rang de spectacle grandiose sur une nature extrême qui nous paraît si lointaine, cette édition proposée par Carlotta ravivera bien des souvenirs, ou permettra de découvrir dans des conditions optimales, ce petit bijou.

Voir la bande-annonce ici :

Par Nicolas Rieux

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.