EN BREF : PETE DOHERTY CHEZ LARRY CLARK / PAUL GREENGRASS ET DICAPRIO SUR TRAVIS MCGEE / BARRY LEVINSON SUR UNE LOVE STORY (news)

Partagez cet article

PETE DOHERTY CHEZ LARRY CLARK
Le ravagé et trash chanteur britannique Pete Doherty va rejoindre le casting du prochain film de Larry Clark : The Smell of Us. Dès cet été à Paris, le cinéaste multi-talents s’attaquera à son septième long-métrage de cinéma, un film français, écrit par un scénariste français et tourné en français. L’histoire tournera autour de deux jeunes amis ayant en commun une immense passion pour le skate qui décident de se lancer dans « l’escorting » sur Internet. Milieu difficile, vie compliquée, insouciance et déliquescence de la jeunesse en manque de repères, le programme s’annonce… connu en fait.

pete_doherty3

LEO DICAPRIO, PAUL GREENGRASS ET UN ROMAN CULTE :
Leonardo DiCaprio retrouvera le scénariste de Shutter Island, Dennis Lehane, pour l’adaptation du roman The Deep Blue Good-By de John D. MacDonald, publié en 1964, premier tome d’une série de 21 romans centrés sur le personnage de Travis McGee, un célèbre détective de fiction vivant sur une péniche gagnée au poker en Floride. sa spécialité ? Vous aider à retrouver ce qui vous a été volé à l’unique condition qu’il en garde la moitié. C’est le cinéaste Paul Greengrass (Sunday Bloody Sunday, La Mort dans la Peau) qui conduira cette adaptation prévue pour 2015 où DiCaprio occupera la double-casquette d’acteur et producteur.

Leonardo DiCaprio
BARRY LEVINSON :
Le cinéaste Barry Levinson dirigera une love story actuellement sans titre, produite par les États-Unis et la Chine et dont le tournage est annoncé du côté de Shanghai et de Saint-Pétersbourg. Levinson retrouvera pour l’occasion le producteur de Bugsy, Mike Medavoy, auquel l’histoire emprunterait pas mal d’éléments, lui qui est né dans la Chine occupée par le Japon en 1941. C’est le scénariste du Pianiste de Polanski qui va rédiger le script d’un film budgété à environ 40-45 millions et qui se déroulera durant la Seconde Guerre Mondiale, s’attachant au destin de juifs fuyant Leningrad pour rejoindre Shanghai, le tout avec en fond une prodigieuse histoire d’amour, nous dit-on. C’est fou comme ça sent le gros mélo oscarisable. Cannes sera le terrain de bataille pour vendre le film.
barry-levinson-prphotos-600x250

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.