Mondociné

WALL CINÉ PICTURES n°61 : Nicolas Philibert, Le Procès de Jeanne d’Arc, Paris au Mois d’août

Partagez cet article
Spectateurs

Au menu du ciné-club ce samedi, tout Nicolas Philibert dans un seul et même coffret, Le Procès de Jeanne d’Arc en Blu-ray et un rare film avec Aznavour ressorti des placards.

———————————————————

COFFRET NICOLAS PHILIBERT
De Nicolas Philibert
Genre : Documentaire – France
Sortie en coffret DVD le 02 avril 2019

Synopsis : L’intégrale des films de Nicolas Philibert en version restaurée.

Que ce soit le monde des malentendants, une classe d’écoliers menée par un maître patient, le quotidien d’une femelle orang-outan ou celui des futurs infirmiers et infirmières, Nicolas Philibert a toujours su croquer avec une infinie finesse les univers qu’il a observé avec sa caméra délicate, juste et intelligente. Les anciens Le Pays des Sourds, Être et Avoir ou Nénette, le plus récent De Chaque Instant, tous ses superbes documentaires (en version restaurée) sont réunis aujourd’hui dans un beau coffret DVD agrémenté d’un livret inédit de 200 pages et de plus de 7 heures de suppléments. Au total, 12 DVD renfermant une œuvre magnifique où le réel côtoie la poésie dans une remarquable étude de la condition humaine construite sur 40 ans de carrière.

———————————————————

LE PROCÈS DE JEANNE D’ARC
De Robert Bresson – (1962)
Genre : Drame historique – France
Avec :  Florence Carrez-Delay, Jean-Claude Fourneau, Roger Honorat
Disponible en Blu-ray 4k le 02 avril 2019

Synopsis : Après maintes victoires chevaleresques, Jeanne est capturée par le camp adverse puis vendue aux Anglais. Elle est gardée prisonnière au château de Rouen avant de comparaître pour sorcellerie. Du début des audiences au supplice final, le film suit au plus près les minutes authentiques du procès. Robert Bresson refuse toute psychologie pour privilégier l’aventure intérieure et l’énigme à jamais insoluble de Jeanne.

On connaît tous l’adage « plus c’est long, plus c’est bon ». Et on sait tous que c’est faux. La preuve, Le Procès de Jeanne d’arc de Robert Bresson, film court sur pattes du haut de ses 65 minutes et pourtant tellement extraordinaire. Le Procès de Jeanne d’Arc a été le sixième long-métrage du Bresson, juste après le chef-d’œuvre qu’est Pickpocket. Le cinéaste s’est inspiré des textes du véritable procès de Jeanne d’Arc pour signer un film extrêmement précis et documenté, très humain aussi, qui a tenté de se glisser derrière le mythe de Jeanne d’Arc pour capter l’essence d’une jeune fille énigmatique qui n’aura cessé d’affirmer durant son procès, une ténacité sans faille. Un film splendide et passionnant, dont il est impossible de s’extraire, et qui retrouve une nouvelle jeunesse avec cette réédition 4k de toute beauté.

———————————————————

PARIS AU MOIS D’AOÛT
De Pierre Granier-Deferre – 1966
Genre : Comédie romantique – France
Sortie en combo Blu-ray/DVD le 17 avril 2019

Synopsis : Un homme reste seul à Paris durant le mois d’août pendant que femme et enfants partent en vacances. Il fait la rencontre d’une jeune anglaise se présentant comme mannequin venue à Paris pour un shooting. C’est l’histoire du dernier amour de vacances d’un homme dans la quarantaine, qui envoie en l’air toutes ses obligations pour vivre une passion d’autant plus forte qu’elle est condamnée par la fin des vacances.

En octobre dernier, la chanson et le cinéma français perdait Charles Aznavour. Il n’en fallait guère plus que son œuvre monumentale remonte à la surface. Ses chansons, des plus méconnues aux plus célèbres, ses films, des classiques du cinéma aux moins ronflants. Parmi eux, Paris au Mois d’août de Pierre Granier-Deferre, sorti en 1966. Une comédie romantique rare (inédit en DVD et peu montré à la télé) que Pathé vient de restaurer. Adaptation d’un roman de René Fallet, Paris au Mois d’août bénéficie de la tendresse de Granier-Deferre, des savoureux dialogues du mythique Henri Jeanson et des merveilleuses compositions de Charles Aznavour et Susan Hampshire. Un Aznavour à la fois comédien doué et chanteur iconique dans cette balade parisienne entre romance intemporelle et parfum de temps en suspens. En supplément aux côtés du film, un bonus inédit de 28 minutes mêlant des interviews d’Erik Berchot (ami et pianiste de Charles Aznavour), Jacques Layani (écrivain, spécialiste du cinéma de Pierre Granier Deferre), Daniel Pantchenko (écrivain, biographe de Charles Aznavour) et plusieurs actualités Pathé d’époque, autour de la transformation de Paris et de Charles Aznavour. A noter qu’en même temps et dans la même collection, Pathé a également ressorti le (très bon) Fin août début septembre d‘Olivier Assayas et son casting alléchant composé de Mathieu Amalric, François Cluzet, Virginie Ledoyen et Jeanne Balibar, mais aussu le méconnu L’Équipage d‘Anatole Litvak avec Charles Vanel, Jean-Pierre Aumont, Annabella et Jean Murat. Le premier est une chronique sur la vie de deux amis, Gabriel et Adrien, depuis la fin août jusqu’au début septembre de l’année suivante. Adrien, malade, se trouve confronté au terme précoce de son existence. Quant à Gabriel, il est déchiré par deux amours et devra progressivement se détacher de l’influence d’Adrien. Quand au Litvak, son récit surprenant (pour l’époque – 1935) prend place durant la Première Guerre mondiale, où un officier devient l’amant d’une femme dont il ne tarde pas à faire la rencontre de l’époux au front. Deux films remarquables que l’on vous conseille chaudement (peut-être même plus que le Granier-Deferre d’ailleurs).

 

RETROUVEZ LES ANCIENS CHAPITRES DU WALL CINÉ PICTURES ICI

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux