Mondociné

THE MANDALORIAN : l’avis express de Fred sur l’épisode 1

Partagez cet article
Spectateurs

 

Carte d’identité :
Nom : The Mandalorian
Père : Jon Favreau
Date de naissance : 2019
Majorité : 12 novembre 2019
Type : Sur Disney+
Nationalité : USA
Taille : 45 min
Genre : SF

Livret de famille : Pedro Pascal, Carl Weathers, Gina Carano…

Signes particuliers : La série n’arrivera en France qu’en mars 2020 en même temps que la plateforme Disney+. Une aberration.

STAR WARS : TO BE OR NOT TO BE ?

AVIS SUR THE MANDALORIAN

Pas de Force, de Jedis ou de Skywalkeries ici pour l’heure ! Il suffit juste d’un Mandalorien déboulant façon chasseur de primes dans un saloon pour comprendre que l’on est de retour dans un univers Star Wars qui ne s’encombre pas du poids des fondations de sa mythologie ! Simple et directe, l’approche en forme de space-western est à la fois rafraîchissante comparée aux films récents et agréablement rétro aussi bien par son histoire (juste une mission plus compliquée que les autres) que par son angle esthétique (les partis pris visuels et le bestiaire sont dans cette logique avec quelques clins d’œil à la trilogie originelle). Comme un symbole, lorsqu’il devra choisir entre un vaisseau avec droïde et un autre au moteur pétaradant de fumée noire, le Mandalorien optera pour le second. Tout le ressenti véhiculé par la série est résumé avec cette scène.

Le format de ce premier épisode est étonnamment court (à peine 40 min) mais suffisant pour installer son héros masqué dans toutes les têtes grâce notamment à une dernière partie privilégiant l’action. Bon, les ultimes instants ne pouvaient pas passer à côté d’une certaine plus « grande Histoire » mais ils le font dans une perspective inédite et réellement intrigante pour l’avenir et pour l’homme sous le casque du Mandalorien. À voir sur la durée mais, pour l’instant, la première série TV Star Wars est une proposition solide.

Retrouvez toutes les critiques de Frédéric Serbource sur SensCritique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux