NORMANDIE NUE de Philippe Le Guay : la critique du film
Sortie cinéma

Partagez cet article
6 votes

[Note spectateurs]

Carte d’identité :
Nom : Normandie Nue
Père : Philippe Le Guay
Date de naissance : 2017
Majorité : 10 janvier 2018
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h45 / Poids : NC
Genre
: Comédie

Livret de famille : François Cluzet, Toby Jones, François-Xavier Demaison, Grégory Gadebois, Arthur Dupont, Philippe Rebbot…

Signes particuliers : Sympathique, pas plus.

TOUS NUS CONTRE LA CRISE !

LA CRITIQUE DE NORMANDIE NUE

Résumé : Au Mêle sur Sarthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le maire de la ville, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n’est d’accord pour se mettre à nu… 

Après l’horripilant Les Femmes du Sixième Étage et Alceste à Bicyclette, le réalisateur Philippe Le Guay poursuit son périple dans la comédie bien franco-française avec Normandie Nue, une farce gentiment décalée dans laquelle un célèbre photographe américain spécialisé dans le déshabillage de foule, tombe par hasard sur un petit village normand peuplés d’agriculteurs durement touchés par la crise, emmenés par un maire dévoué qu’incarne François Cluzet. L’un y voit un cadre idéal pour sa nouvelle création, l’autre l’opportunité de faire parler du village et de la cause dans les médias. C’est parti pour un choc des cultures entre l’américain citadin et les bons vieux normands rustres mais attachants… Du bon cinéma de terroir comme l’hexagone aime à en produire. Voilà ce qu’est Normandie Nue, long-métrage inoffensif qui essaie de conjuguer sujet sérieux, comédie populaire, cadre dépaysant et discours de société sur la condition des agriculteurs français en difficulté. Avec en prime, un François Cluzet tout proche de devenir la caricature des personnages pittoresques made in France. En somme, une recette qui avait ses preuves encore récemment avec Médecin de Campagne, et que Philippe Le Guay recycle avec un génie aux abonnés absent, son film venant flirter avec tous les clichés qu’il était susceptible de croiser sur sa route. A défaut d’être bien original, le mélange fonctionne de manière assez sympathique pour être regardable, sans rebuter mais sans jamais atteindre un haut niveau qualitatif. Vite vu, vite oublié.

BANDE ANNONCE :


Par Nicolas Rieux

2 commentaires à propos de “NORMANDIE NUE de Philippe Le Guay : la critique du film
Sortie cinéma

  1. Moinelle vous recommande ce Film….des sujets sérieux; traités avec beaucoup d’idées ingénieuses et légères….

  2. Pour un film tourne en Normandie,pas une belle vache normande seulement des affreuses Prim Holstein ,vraiment dommage pour un joli film quand meme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.