NEWS : SAW 8, MAIS JUSQU’OÙ IRONT-ILS ????

Partagez cet article

Pourquoi s’arrêter de jouer quand on gagne ?! Si les deux derniers volets de la franchise horrifique Saw ont été un poil moins lucratifs que les autres, le succès était quand même au rendez-vous. D’autant que le septième opus a nettement mieux marché que le sixième, prouvant que la saga n’était pas morte. Enfin, sauf aux yeux des vrais fans de la première heure pour lesquels elle est décédée depuis très longtemps.

Saw-Wallpaper-horror-movies

Toujours est-il que Lionsgate commence à gamberger. parce que une saga qui a rapporté près de 900 millions de dollars et qui n’en a même pas coûté 80, c’est quand même juteusement sympa. Et rentable surtout. Et voilà que l’idée d’un huitième opus commence à débarquer. Ironiquement, le dernier en date se retrouvait affublé d’un titre à la noix en France et sujet à moqueries (Saw 7 alias chaussettes pour les rares qui n’auraient pas compris) d’où un retitrage de dernière minute en Saw : Chapitre Final. Bah maintenant, ils ont pas l’air idiot avec leur chapitre post-chapitre final…

Saw_1_1

Mais quid de Saw 8 ? En août 2012, on se souvient que le studio avait vaguement avancé l’idée d’un reboot reprenant la saga à zéro. Ce qui était drôle car rebooter une saga qui n’a même pas dix ans d’âge, c’est assez cocasse. Mais bon, pourquoi pas si un nouvel angle est pris. D’autant que Jigsaw et ses pièges trash et vicelards auraient pu faire bien d’autres victimes parallèlement aux deux héros du premier et donc il serait possible de concevoir des histoires comme ça à l’infini, du moment que l’on reste dans la période du premier ou avant en lieu et place d’un après où l’intrigue essayait vainement de s’épaissir avec des sous-intrigues de placards à slip…

sawmoviejamesleigh(James Wan et Leigh Whannell)

Reboot ou nouvelle sequel faite d’on ne sait pas trop quoi (non parce qu’il y a un moment…), toujours est-il que Saw 8 devrait donc bel et bien voir le jour. Lionsgate n’est décidément pas prêt à s’asseoir sur le pactole possible et à refermer une parenthèse éculée. Une seule chose est sûre, ce sera sans James Wan ni à la réal ni à la production, ce dernier ayant déclaré qu’il voulait sortir du cinéma de genre (et c’est bien parti avec Fast & Furious 7 bientôt puis McGyver le film ensuite) c’est certainement pas pour revenir dans le giron de la torture porn story.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.