LOUE-MOI ! de Coline Assous et Virginie Schwartz : critique et test DVD
Sortie vidéo

Partagez cet article
0 votes

[note spectateurs]

note 3 -5
Carte d’identité :
Nom : Loue-Moi !
Père : C. Assous & V. Schwartz
Date de naissance : 2017
Majorité : 13 novembre 2017
Type : Sortie DVD
Nationalité : France
Taille : 1h29 / Poids : NC
Genre
: Comédie, Romance

Livret de famille : Déborah François, Alison Wheeler, Marc Ruchman, Charlotte de Turckheim, Benjamin Bellecour, Bernard Ménez, Lionel Abelanski, Jacques Boudet, Arié Elmaleh, Kev Adams…

Signes particuliers : Une comédie romantique charmante et attachante.

DÉBORAH FRANÇOIS, ALISON WHEELER, DEUX BONNES RAISONS DE VOIR LE FILM

LA CRITIQUE DE LOUE-MOI !

Résumé : Léa, 27 ans, n’est pas la brillante avocate qu’imaginent ses parents. En réalité, avec Bertille sa meilleure amie et colocataire, elle a monté une agence proposant de « louer » leurs services pour tous types de missions. De ramasseuse de balles à fille aimante, de conseillère conjugale à belle-fille idéale, Léa jongle avec les identités jusqu’à s’y perdre elle-même. Alors quand son amour de jeunesse réapparait et se retrouve mêlé malgré elle à un de ses mensonges, les choses vont rapidement lui échapper… loue-moi-film

Avec la série B de genre, la gentille comédie sucrée-acidulée est souvent le bon registre pour tenter de faire sa première incursion dans le grand bain du long-métrage. C’est justement la voie choisie par le duo Coline Assous & Virginie Schwartz, qui réussissent haut la main leur première tentative avec Loue-Moi !, comédie romantique légèrement loufoque portée par Déborah François et Alison Wheeler, jeunes comédiennes dont la fraîcheur fait beaucoup de bien à cette mignardise humble et attachante. Léa a 27 ans et ment à ses parents depuis des années. Ils la croient avocate, elle est en réalité… à louer ! A la tête d’une petite entreprise montée avec sa meilleure amie Bertille, Léa propose en effet ses services pour tout type de missions. On peut la louer pour porter des sacs lors d’une journée shopping, pour faire des devoirs à sa place, pour jouer la petite-amie idéale devant les parents ou faire la ramasseuse de balles lors d’une partie de tennis. Elle n’est pas une « pute », rien de sexuel dans son affaire, elle fait juste dans « le service à la personne » en quelque sorte. Jusqu’à ce qu’un job la mette sur la route d’une vieille connaissance et déclenche une vague de situations délicates…loue-moiProche de l’esprit de certaines romcom indé américaines, Loue-Moi ! ne pouvait pas compter sur une écriture surprenante ou sur des enjeux forts. Sa narration cousue de fil blanc suivant un parcours très balisé, est d’ailleurs sa plus grande limite. On sait par cœur d’où l’on part, par où l’on va passer et où l’on va finir. Mais heureusement, le film de Coline Assous et Virginie Schwartz a d’autres atouts à faire valoir et il ne s’en prive pas. Comme sa fraîcheur entraînante, son bel esprit feel good, le rythme plein de pep’s injecté par sa séduisante distribution, sa sensibilité touchant de loin quelques thématiques sérieuses, ou ses subtils moments d’émotion dont la discrétion ne fait qu’en renforcer la sincérité. Et l’air de rien, malgré ses défauts et maladresses, malgré ses minces ambitions ou sa structure déjà-vu, Loue-Moi ! fonctionne et parvient à nous embarquer dans la douce folie de son univers plein de charme, d’humour, d’amour et de tendresse, avec juste ce qu’il faut de naïveté pour nous faire passer un bon moment. Une jolie surprise qui n’invente fondamentalement rien, mais qui capitalise à fond sur son capital sympathie.

LE DVD DE LOUE-MOI !

Pas d’édition Blu-ray pour la comédie avec Déborah François et Alison Wheeler. L’éditeur Metropolitan a cru bon de se contenter d’une simple sortie en DVD, choix toujours un peu frustrant pour les amateurs de belle image HD. Il faudra donc malheureusement se satisfaire de cette galette à la qualité très discutable. Côté suppléments, Loue-Moi ! est une petite sortie, traitée comme telle. Un seul bonus viendra donc compléter le film, en l’occurrence un mini making of d’environ 13 minutes, plongeant le spectateur dans les coulisses du tournage. Des extraits d’entretiens avec le duo de réalisatrices et de comédiennes, entrecoupe ce reportage sympathique à regarder mais un peu court sur pattes.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.