Mondociné

Le saviez-vous ? : Brad Pitt et David Fincher ont failli refuser Seven pour une histoire de tête…

Partagez cet article
Spectateurs

Un conseil : à ne pas lire si vous n’avez jamais vu Se7en !

1995, la carrière de Brad Pitt est en plein décollage. L’acteur vient d’enchaîner Entretien avec un Vampire et Légende d’automne et son nom commence à être connu aussi bien aux États-Unis qu’à l’international. Mais s’il y a un film qui allait vraiment forger sa légende, c’est bien le cultissime Seven de David Fincher. Brad Pitt y incarne David Mills, un jeune inspecteur fraîchement débarqué dans une grande ville. Pour prendre ses marques, il se retrouve dans les pattes de William Somerset, un vieux flic usé et proche de la retraite. Les quelques jours qu’ils vont passer ensemble seront rythmés par la traque d’un serial killer particulièrement sadique, qui exécute atrocement ses victimes en se basant sur les sept péchés capitaux.

Initialement, le rôle de David Mills avait été proposé à des acteurs plus confirmés tels que Denzel Washington ou Sylvester Stallone. Mais les deux comédiens ont refusé, le premier ayant notamment trouvé le script bien trop sombre à son goût. A noter qu’à la place de Morgan Freeman, Robert Duvall et Harrison Ford avaient été approchés, mais tous deux avaient décliné la proposition. Bref, le champ était donc libre pour que Brad Pitt brille… sauf qu’il a failli refuser lui-aussi ! Plus précisément, Brad Pitt a posé une condition indiscutable à sa participation. Cette condition, « c’était que la tête reste dans la boîte et n’en sorte pas ! » déclara l’acteur des années plus tard. Mais quelle tête ? Celle de Gwyneth Paltrow bien sûr !

On se souvient tous de cette scène terrible où David Mills reçoit le colis envoyé par Kevin Spacey avec la tête décapitée de sa femme à l’intérieur. Tête que l’on ne voit jamais d’ailleurs, on la devine seulement. Pour préparer le tournage, une réplique de la tête de Gwyneth Paltrow avait été modelée en résine, et elle aurait dû apparaître dans la séquence finale. Venant de Fincher, c’est un peu étonnant lui qui aime la suggestion, mais rappelons que le film devait être à l’origine réalisé par Guillermo del Toro ou David Cronenberg. Moins étonnant déjà. Mais à la lecture du script, Brad Pitt s’y opposa fermement, trouvant la scène trop dure et le plan inutilement choquant. Il réclama que soit stipulé noir sur blanc dans son contrat, que ladite tête ne sortirait pas de sa boîte au moment du tournage de la scène. Sans quoi, il ne s’engageait pas. L’accord fut passé, le film fut tourné, la tête n’est pas apparue et d’ailleurs le pouvoir de suggestion rend la séquence encore plus glaçante et poignante. Et dire que quelques semaines auparavant, cette histoire de tête avait déjà était au cœur de l’engagement de David Fincher…

En effet, cette fin extrêmement noire et l’histoire de la boîte envoyée par le tueur avec la tête à l’intérieur, apparaissaient dans la première version du script. Mais le studio (New Line) la rejeta violemment, trouvant ce final beaucoup trop cruel et horrible (en plus d’avoir peur de la censure). Sauf qu’au moment d’envoyer le scénario à David Fincher pour le convaincre de réaliser le film, une mauvaise version a été envoyée par erreur : celle contenant ladite scène ! Problème, Fincher l’a adoré. Derrière, le cinéaste refusa de tourner Se7en si elle était retirée ! Et voilà comment une bourde dans un envoi a permis de sauver un passage culte du film !

Pour l’anecdote, qu’est devenue cette fameuse tête moulée pour rien ? Eh bien, elle a été réutilisée ! Conservée pendant toutes ces années, elle a été ressortie du placard en 2011 pour le film Contagion de Steven Soderbergh. Pour les besoins d’une scène d’autopsie, on avait besoin d’une tête moulée de Gwyneth Paltrow et c’est celle non-utilisée de Se7en qui a enfin servi ! Ou quand le cinéma se met en mode écolo et recyclage !

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux