LE DOSSIER PHOTO DE KIM SPÉCIAL : « Ces stars qui se détestaient sur le tournage de leur film ! » – Partie 2

Partagez cet article

La complicité à l’écran n’est pas forcément quelque-chose de naturel entre les comédiens. Parfois, elle doit se travailler. Beaucoup. Surtout quand on déteste cordialement la personne avec qui l’on joue. C’est ce qui est arrivé sur pas mal de tournage. Bien plus qu’on ne le pense même, mais la traditionnelle « langue de bois » empêche de le dire. Sauf que parfois, ça se saura quand même… D’autres exemples avec la suite de notre dossier entamé la semaine dernière.

Pour ceux qui l’auraient ratée : la partie 1 est ici.

——————

SHIRLEY MACLAINE ET ANTHONY HOPKINS sur le tournage de A CHANGE OF SEASONS de Richard Lang (1980) :

a-change-of-seasonsShirley MacLaine n’a pas une réputation facile sur les tournages. Debra Winger s’était déjà fortement mal-entendue avec elle sur le tournage de Tendres Passions. Autre relation chaotique avec Anthony Hopkins. Le comédien, qui trouvait son autoritarisme insupportable, ira jusqu’à dire qu’elle fut l’actrice la plus détestable avec qui il ait jamais tourné. Le film fut un échec et Hopkins récolta un Razzie Award.

JOSH HARTNETT et HARRISON FORD sur le tournage de HOLLYWOOD HOMICIDE de Ron Shelton (2003) :
ford hartnettHarrison Ford avait pris en grippe son jeune acolyte sur le tournage. L’acteur n’a jamais eu la réputation d’être facile sur les plateaux. Ford appelait son partenaire « le punk » et faisait preuve de beaucoup de condescendance à son égard. Hartnett s’est mis à le surnommer « le vieux pet ». Ils ne s’adressaient quasiment pas la parole sur le plateau et refusaient les conférences de presse ensemble.

CHANNING TATUM et ALEX PETTYFER sur le tournage de MAGIC MIKE de Steven Soderbergh (2012) :

magic-mike-alex-pettyfer-channing-tatumRelation très difficile entre les deux stars Tatum et Pettyfer. Ce dernier a une sale réputation à Hollywood, considéré comme rude et désagréable, ce que n’aura pas supporté Channing Tatum. Plus précisément, Tatum aura eu du mal avec le comportement de diva d’Alex Pettyfer sur le tournage, se considérant comme la vraie star du film en plus d’avoir été odieux avec tout le monde.

SHIA LABEOUF et MIA WASIKOWSKA sur le tournage de DES HOMMES SANS LOI de John Hillcoat (2012) :

mia-wasikowska-shia-labeouf-lawless-600x421Les relations entre les deux comédiens auront été compliquées à cause des problèmes d’alcoolisme de l’acteur. Effrayée, la jeune Mia aurait même appelé à l’aide son avocat pour qu’il « la sorte de là ».

GARY OLDMAN et WINONA RYDER sur le tournage de DRACULA de Coppola (2000) :
ryder oldmanLe tournage du film fut un cauchemar. L’ambiance était glaciale entre Gary Oldman et Winona Ryder. Ils ne s’aimaient guère et de surcroit, Oldman venait tout juste de rompre avec la meilleure amie de sa partenaire, Uma Thurman. Solidarité féminine…

ORSON WELLES et WOODY ALLEN : en général.
allenwelles1sdfsdfdsfEn fait, la haine n’était pas du fait de Woody. L’acteur-réalisateur a toujours clamé que Citizen Kane était le plus grand film de tous les temps. Problème, ce que Orson Welles avait à répondre à cela. Welles à propos de Allen : « Je le déteste physiquement. Je n’aime pas ce genre de types. Il a la maladie de Chaplin. Ce mélange si spécial de timidité et d’arrogance.» Ça, c’est fait.

NICK NOLTE et JULIA ROBERTS sur le tournage de I LOVE TROUBLE de Charles Shyer (1994) :
ilovetroubleLes deux comédiens se détestaient tellement qu’ils ont filmé une partie de leurs scènes séparément. Roberts avait qualifié son partenaire « d’être humain répugnant ». Nolte répliqua que ce « n’est pas gentil de qualifier quelqu’un de « répugnant ». Mais ce n’est pas quelqu’un de gentil de toute manière, tout le monde le sait. » Et paf !

ALFRED HITCHCOCK et TIPPI HEDREN sur les tournage de LES OISEAUX et PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE :

Alfred Hitchcock and Tippi Hedren attend the Cannes Film Festival, 1963 (3)Hitchcock avait la réputation d’un réalisateur difficile et exigeant. Tippi Hedren fut l’une de celles qui l’aura le plus vécu. Déjà sur le tournage des Oiseaux, le réalisateur martyrisait sa comédienne. Il était amoureux d’elle, elle non. Elle finira par en tomber malade. Mais inconsciente, elle rempilera sur Marnie. Pas mieux. Elle vécu un calvaire. A l’issue de ce second film, Hedren ne souhaita pas remettre le couvert. Problème, elle était sous contrat avec Hitch. Vexé, le réalisateur jura de détruire sa carrière. Durant des semaines, il la paya 600 dollars par semaine à ne rien faire. Juste pour l’empêcher de travailler ailleurs.

DUSTIN HOFFMAN et MERYL STREEP sur le tournage de KRAMER CONTRE KRAMER de Robert Benton (1978) :

70326
Les relations furent compliquées entre Dustin Hoffman (qui a lui aussi une réputation d’acteur au sale caractère) et Meryl Streep. Les deux stars ne s’entendaient pas, Hoffman jugeant sa partenaire comme étant obsessionnelle. Au début du tournage, cette dernière avaient demandé au réalisateur Robert Benton d’étudier quelques changements dans ses lignes de dialogues, pensant qu’elles pouvaient être meilleures et plus fidèles à la vision de la femme. Complètement d’accord, Benton s’exécuta. Mais Hoffman ne l’entendait pas de cette oreille et essaya de bloquer ces changements. Sans succès. Streep obtînt l’Oscar.

DAVID O’RUSSELL et… beaucoup de gens dont GEORGE CLOONEY sur le tournage de LES ROIS DU DÉSERT (1999) :

directors-v-actors-george-clooney-david-o-russell-590x350
David O’Russell est un grand réalisateur. Mais c’est aussi un metteur en scène qui a la réputation d’être insupportable. Amy Adams (pour The Fighter) avait déclaré qu’elle avait parfois envie de le frapper. Ce qui est arrivé… avec George Clooney. Sur le plateau des Rois du désert, les deux hommes se sont pris le bec régulièrement, au point un jour d’en venir aux mains. Clooney donna un coup de poing en pleine figure à O’Russell. Et quand on connaît la légendaire gentillesse de l’ami Clooney…

C’est tout pour cette fois. On reviendra sur les brouilles de plateaux avec un dossier identique sur l’univers des séries télé. 

A dimanche prochain.

Par Kim N’Guyen Duy et Nicolas Rieux pour Mondociné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.