Mondociné

YAKARI, LE FILM de Xavier Giacometti et Toby Genkel : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs




Carte d’identité :
Nom : Yakari
Pères : Xavier Giacometti, Toby Genkel
Date de naissance : 2019
Majorité : 12 août 2020
Type : sortie en salles
Nationalité : France, Allemagne, Belgique
Taille : 1h23 / Poids : 8 M€
Genre : Animation

Livret de famille : Avec les voix de Aloïs Agaësse-Mahieu, Arielle Vaubien, Hannah Vaubien…

Signes particuliers : Fidèle à l’esprit de Yakari.

LE PETIT SIOUX ENFIN SUR GRAND ECRAN

NOTRE AVIS SUR YAKARI, LE FILM

Synopsis : Alors que la migration de sa tribu est imminente, Yakari le petit Sioux part vers l’inconnu pour suivre la piste de Petit-Tonnerre, un mustang réputé indomptable. En chemin, Yakari fera la rencontre magique de Grand-Aigle, son animal totem, de qui il recevra une superbe plume… et un don incroyable : pouvoir parler aux animaux. Seul pour la première fois, sa quête va l’entraîner à travers les plaines, jusqu’au territoire des terribles chasseurs à peaux de puma… Mais comment retrouver la trace du tipi ? Au bout du voyage, le souffle de l’aventure scellera pour toujours l’amitié entre le plus brave des papooses et le mustang plus rapide que le vent.

Vous vous souvenez de l’intrépide Yakari, le petit sioux qui vivait des aventures trépidantes en compagnie de son mustang sauvage, Petit Tonnerre ? D’abord une bande dessinée créée en 1969 par Job, le personnage avait ensuite donné lieu à une série animée, des romans, des jouets et même un jeu vidéo. Mais curieusement et bien que la BD soit l’une des plus vendues en Europe, Yakari n’avait encore jamais connu les honneurs du grand écran. C’est désormais chose fait avec Yakari Le Film, long-métrage coréalisé par Xavier Giacometti, qui avait déjà travaillé sur la série animée.

Pour tous ceux qui n’auraient jamais entendu parler de Yakari (les nouvelles générations par exemple, même si le phénomène dure toujours), le film Yakari a l’avantage d’avoir été pensé comme un prequel, revenant aux origines de l’histoire du petit sioux, son univers, sa tribu et sa rencontre avec Petit Tonnerre, son mythique cheval réputé indomptable. De fait, les enfants d’aujourd’hui pourront profiter pleinement du film d’animation coréalisé par Xavier Giacometti et Toby Genkel (Le Voyage de Ricky), lequel pourrait même déboucher sur une série de longs-métrages relançant la saga. Pour les autres, c’est un parfum de nostalgie qui pourrait les emballer avec au programme, une replongée en enfance et des souvenirs de gosse qui remonteront. Bilan, Yakari Le Film est un film pour toute la famille, idéal en cette période de vacances estivales.

Visuellement, la production a fait le choix d’un mélange de techniques modernes et d’esprit un peu vintage, comprenez par là de la modélisation 3D pour les personnages et des décors 2D pour les fonds. Le mariage des deux est assez fluide, avec à la clé quelques plans graphiquement d’une grande beauté. Là où Yakari Le Film pèche un peu, c’est dans son scénario illustré par cette belle technicité. Si on louera le propos sur la cause animalière et l’irrespect humain envers la nature, reste que l’histoire est somme toute assez légère, à la fois peu originale et souvent très précipitée avec des enjeux et problématiques qui se résolvent trop vite, limitant l’impact du récit, son caractère épique et sa fonctionnalité. Probablement un contrecoup de l’avoir pensé trop enfantin, avec une simplicité excessive dans l’écriture, ce qui pourrait ennuyer les adultes accompagnateurs. Mais pour le jeune public, Yakari le Film est très agréable et après tout, c’est l’essentiel.

BANDE-ANNONCE :

Par Wilfried Rennahan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux