Mondociné

ROXANE de Mélanie Auffret : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs

[Note des spectateurs]

La Mondo-Note :

Carte d’identité :
Nom : Roxane
Père : Mélanie Auffret
Date de naissance : 2018
Majorité : 12 juin 2019
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille
: 1h28 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Guillaume De Tonquédec, Léa Drucker, Lionel Abelanski, Jean-Yves Lafesse…

Signes particuliers : Mignon, naïf, oubliable.

GUILLAUME DE TONQUÉDEC ÉLÈVEUR DE POULES

LA CRITIQUE DE ROXANE

Synopsis : Toujours accompagné de sa fidèle poule Roxane, Raymond, petit producteur d’œufs bio en centre Bretagne a un secret bien gardé pour rendre ses poules heureuses : leur déclamer les tirades de Cyrano de Bergerac. 

Pour son premier long-métrage, la jeune réalisatrice Mélanie Auffret est partie à la campagne filmer Guillaume De Tonquédec et sa poule Roxane. Dans le sobrement nommé Roxane, le comédien y incarne un producteur d’œufs bio breton qui doit faire face aux prix imbattables proposés par les grandes corporations. Afin de sauver son exploitation menacée, cet amoureux de Cyrano de Bergerac qui n’hésite pas à lire des passages de son livre fétiche à ses poules pour qu’elles se sentent bien, décide de faire le buzz sur internet. Il trouvera l’idée qu’il pense être la solution, jouer des morceaux de pièces de théâtre cultes en se mettant en scène avec ses gallinacés. Après tout, à l’heure où Youtube regorge de vidéos ridicules, pourquoi pas ça.

Sur le papier, Roxane n’est quand même pas très excitant. Dans les faits non plus malheureusement. Si le film peut avoir un certain charme alors qu’il essaie de mélanger bonne humeur, humour, poésie et sérieux via un commentaire sur le malheur des petits agriculteurs français malmenés par le capitalisme tueur, Roxane reste quand même globalement très inoffensif et anecdotique. Le genre de petite production légère, aux ambitions proches du téléfilm France 3, qui vante mollement l’idée de croire en ses rêves en jouant la carte de la comédie rurale, un peu à la du récent Normandie Nue avec François Cluzet. Pas méchant mais pas transcendant non plus et assez simplet dans le fond.

BANDE-ANNONCE :

Par Wilfried Rennahan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux