SÉRIE TV : HATFIELDS & MCCOYS

Partagez cet article

En ce moment, Canal+ créé l’évènement (encore) avec la diffusion de l’exceptionnelle mini-série télévisée Hatfields & McCoys, un peu plus d’an après sa présentation sur la chaîne History aux Etats-Unis. Multi-primée en Amérique, Hatfields & McCoys pourrait être du grand HBO (la référence) mais ne l’est pas. Lancée par Ted Mann, scénariste et producteur canadien chevronné (il a bossé sur NYPD Blue, Skin, Deadwood, Crash), ce feuilleton en trois longs épisodes (total : 4h50) aura connu un beau succès sur son sol avant d’arriver chez nous, avec une moyenne de plus de 13 millions de spectateurs à chaque volet.

hatfields-and-mccoy

Si Hatfields & McCoys est certes une mini-série, ce spectacle épique historique se visionne davantage comme un très long film d’une qualité rare et au casting très prestigieux. Derrière la caméra, Kevin Reynolds (Robin des Bois, Prince des Voleurs) retrouve son interprète de l’époque, le de nouveau tendance Kevin Costner, qui se voit opposé au nom moins excellent Bill Paxton dans cette histoire de guerre des familles opposant deux clans sur les rives d’une rivière séparant le Kentucky de la Virginie-Occidentale. Plus en détail, on retrouve d’un côté les Hatfields et de l’autre les McCoys. Amis de longue date qui ont combattu côte à côte durant la Guerre de Sécession perdue par leur camps, Anse « démon » Hatfield et Randall McCoy se retrouvent au pays dans un lourd climat post-guerre où les ressentiments et les passifs vont progressivement faire dégénérer une situation déjà tendue à l’extrême. De petites phrases, des rancœurs profondément ancrées, des bêtises et évènements tragiques vont conduire à l’escalade qui va voir ces deux clans se livrer une guerre haineuse impitoyable et dévastatrice.

Le véritable clan Hatfield(le véritable clan Hatfield)

Tom Berenger, Power Boothe, Mare Winningham et une impressionnante galerie de seconds rôles tous plus talentueux les uns que les autres, animent cette fresque magistrale aux nombreux personnages tirée d’une histoire vraie, qui brille par sa passionnante histoire et son absence de temps morts, le rythme étant sans cesse marqué par de nouveaux évènements animant perpétuellement la progression narrative. Soucieux du détail, Ted Mann, Kevin Reynolds et Kevin Costner (coproducteur) livrent un spectacle dantesque et prodigieux, à la fois intense et à crever de beauté, poussant Hatfields & McCoys au panthéon des grandes mini-séries, preuve que la télévision peut être un fabuleux espace de création. On ne saurait trop vous recommander ce bijou actuellement en diffusion sur les antennes du groupe Canal et qui sera probablement très vite disponible en DVD. Un achat qui vaudra amplement le détour.

Bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.