SAHARA de Pierre Coré : la critique du film
sortie cinéma

Partagez cet article
1 vote

sahara_film_afficheMondomètre
note 1 -5
Carte d’identité :
Nom : Sahara
Père : Pierre Coré
Date de naissance : 2016
Majorité : 1er février 2017
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h26 / Poids : NC
Genre : Comédie, Animation

Livret de famille : Avec les voix d’Omar Sy, Louane Emera, Franck Gastambide, Vincent Lacoste, Jean Dujardin, Mathilde Seigner, Marie-Claude Pietragalla, Ramzy, Clovis Cornillac, Grand Corps Malade, Roshdy Zem, Sabrina Ouazani, Jonathan Lambert, Michael Youn…

Signes particuliers : Une comédie d’animation éventuellement pour les plus petits.

UN TICKET POUR LE DÉSERT

LA CRITIQUE DE SAHARA

Résumé : Lassés d’être les souffre-douleurs de leur communauté, Ajar le serpent et son pote Pitt le scorpion décident de tenter leur chance dans l’oasis voisine où vit la haute bourgeoisie du désert saharien et d’y retrouver Eva, une belle serpente dont Ajar est tombé fou amoureux. C’est le début de folles aventures qui les amèneront à traverser le désert à la poursuite de l’amour et plus encore à la découverte d’eux-mêmes… sahara_film_3Le cinéma d’animation aura connu une belle année 2016, entre pépites ou modestes réussites venues des quatre coins du globe. Du mélancolique La Tortue Rouge au disneyien Vaiana, du bouleversant Ma Vie de Courgette au splendide Kubo, en passant par les divertissants Le Monde de Dory et Zootopie, le nordique La Grande Course au Fromage, le gracieux La Jeune Fille sans Mains ou le fringuant Ballerina, il y en a eu pour tous les goûts, tous les âges, tous les styles. Et maintenant, l’année 2017 va t-elle tenir la distance ? Pas gagné. Alors que le musical Tous en Scène ouvrira le bal en amusant à petite dose, le français Sahara lui emboîtera le pas, et autant dire que l’on est bien loin des sommets entrevus l’an passé par l’animation made in France.sahara_film_1Sahara nous entraîne dans une remuante aventure au cœur du désert, à la rencontre de serpents, scorpions et autres animaux rigolos. Réalisé par Pierre Coré, cette comédie animée se paye en outre, l’un des plus gros casting vocal jamais vu dans l’hexagone, avec les voix d’Omar Sy et Louane Emera en tête d’affiche (que l’on retrouve guère après Norm et Les Trolls), suivis de Franck Gastambide, Vincent Lacoste, Jean Dujardin, Mathilde Seigner, Marie-Claude Pietragalla, Ramzy, Clovis Cornillac, Grand Corps Malade, Roshdy Zem, Sabrina Ouazani et autres Jonathan Lambert ou Michael Youn. Rien que ça. Mais si Sahara promettait une aventure trépidante et dépaysante, il n’a à offrir que la platitude d’une histoire sans relief, s’embourbant péniblement dans le sable peu mouvant de son désert narratif, en oubliant au passage d’être drôle, le minimum syndical qu’on en attendait. Ennuyeux et bien terne, le film de Pierre Coré se traverse avec la même monotonie que celle affichée par son décorum, et sa cible se réduit à peau de chagrin alors qu’il ne cherche jamais à séduire un autre public que celui très enfantin. Tout le contraire de la méthodologie adoptée par les meilleurs, de Disney à Pixar en passant par Dreamworks ou Ghibli. Et artistiquement ? Pas mieux. Du graphisme à la mise en scène sans inspiration ni panache, Sahara s’apparente plus à un dessin animé du matin sur une chaîne télé, qu’à un authentique film d’animation nourri par des ambitions cinématographiques.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.